Assurez vos défenses immunitaires grâce à de simples habitudes qui renforcent l’immunité

Il est impossible d’échapper à tous les germes. En théorie, vous pourriez aseptiser tout ce qui vous entoure en y consacrant beaucoup de temps et d’argent, mais quel plaisir y trouveriez-vous? De plus, ce n’est même pas nécessaire, car l’organisme a la capacité de se protéger – c’est la fonction du système immunitaire. Renforcez votre immunité au lieu de tenter d’éviter les germes à tout prix. Heureusement, les habitudes toutes simples qui renforcent l’immunité s’intègrent bien à un style de vie sain.

Par ailleurs, vous n’avez besoin de rien de spécial pour favoriser votre immunité : de saines habitudes, ainsi que de petites modifications à votre style de vie suffisent.

Bon nombre des comportements qui renforcent le système immunitaire constituent également de bonnes habitudes pour la santé en général. Vous pouvez donc tirer de nombreux bienfaits pour la santé de ces simples changements, avec beaucoup moins d’efforts que si vous essayez de tout stériliser.

Le sommeil pour un système immunitaire en santé

Lorsqu’on est fatigué, notre système immunitaire l’est également, ce qui nous rend plus vulnérable aux infections qui courent. Prévoir un sommeil de qualité pour une durée suffisante est un traitement de rêve pour vous et votre santé immunitaire.

Le sommeil permet à l’organisme – notamment aux composants du système immunitaire – de se reposer, se réparer et faire le plein d’énergie. Cette régénération nocturne contribue à construire l’immunité. Vous avez besoin de preuves? Une étude parue dans la revue Archives of Internal Medicine montre qu’il existe une relation entre un sommeil adéquat et une fonction immunitaire adéquate.

Les chercheurs ont noté une importante démarcation à partir de huit heures de sommeil. Le fait de dormir moins de huit heures était associé à une probabilité trois fois plus élevée de contracter un rhume. D’autres recherches, qui montrent que la production de cellules immunitaires peut être entravée par le manque de sommeil, appuient cette conclusion.

Dormir au moins huit heures d’un sommeil de qualité est donc une habitude simple qui renforce le système immunitaire. Pour y arriver, vous pouvez soit régler une alarme pour l’heure du coucher, soit déterminer à l’avance une heure de fin des activités du soir. Mais rappelez-vous d’adopter une approche graduelle vers votre objectif, car tenter de passer immédiatement de six à huit heures de sommeil ne fonctionnera probablement pas. Vous pouvez procéder par des augmentations de 15 minutes à la fois.

L’exercice modéré pour renforcer l’immunité

Faire de l’exercice a des effets positifs sur une foule d’aspects de la santé, notamment la maîtrise du poids et la gestion du stress. Toutefois, la relation entre l’entraînement et la fonction immunitaire est légèrement plus complexe.

Les chercheurs ont eu de la difficulté à mettre en lumière tous les éléments qui entrent en jeu dans l’impact de l’exercice sur l’immunité. Compte tenu de la complexité des réactions qui se produisent, surtout en ce qui concerne l’exercice à haute intensité, ce n’est pas surprenant.

Chose certaine, l’exercice modéré est bénéfique pour le système immunitaire et, selon une étude, « il semble même avoir un effet protecteur ». Le fait d’être en meilleure forme physique favorise la santé en général et le système immunitaire en particulier. De plus, le mouvement assiste la circulation sanguine et aide les cellules immunitaires à se déplacer dans tout l’organisme.

Il n’est cependant pas nécessaire d’en faire trop. Et, selon certaines recherches portant sur l’exercice à haute intensité et l’immunité, ce n’est probablement même pas souhaitable, car l’exercice à haute intensité pourrait, du moins temporairement, affaiblir le système immunitaire. Il suffit de faire de l’exercice modérément, une marche quotidienne de 30 minutes par exemple, afin d’en faire une habitude qui renforce l’immunité que vous pouvez intégrer à votre vie sans avoir à déployer beaucoup d’efforts supplémentaires.

Une bonne hygiène pour donner un coup de main au système immunitaire

On se fait souvent dire, et avec raison, de se laver les mains. Même si cette pratique ne contribue pas à favoriser l’immunité ou à renforcer directement le système immunitaire, elle nous aide à rester en santé. Il vaut donc la peine d’en parler.

Le fait de se laver les mains régulièrement (et non de manière obsessive) contribue à limiter l’exposition à certains germes. En éliminant les agents pathogènes qui peuvent s’y loger, on évite qu’ils se retrouvent dans les voies respiratoires, les yeux ou tout autre point d’entrée de l’organisme, et on reste en santé.

Relaxez – votre système immunitaire vous en saura gré

Le stress normal de la vie de tous les jours – pensez aux désagréments mineurs du quotidien qui s’accumulent – suffit à déséquilibrer notre vie. Vous connaissez probablement déjà l’impact du stress sur le poids, le sommeil et le bien-être de manière générale. Mais saviez-vous qu’il peut également endommager la fonction immunitaire?

Les coupables sont les hormones du stress. En ralentissant la production des anticorps (des protéines qui détectent les envahisseurs) et d’autres cellules immunitaires, celles-ci ont une incidence négative sur de nombreux composants du système immunitaire. Il a même été montré que le stress peut réactiver des infections virales latentes.

Or, à moins de consentir de grands efforts, il est impossible d’éviter complètement le stress. Il faut apprendre à le gérer, mais ce n’est pas une mince tâche. Dire à quelqu’un de « tout simplement relaxer » est l’un des conseils les moins utiles que l’on puisse imaginer. Heureusement, il existe d’autres techniques de gestion du stress qui sont simples et qui donnent des résultats.

Parmi les techniques suivantes, choisissez celle qui vous plaît :

  • Vous faire masser
  • Vous promener dans la nature – à l’extérieur, c’est ce qui compte!
  • Développer et mettre en place un rituel de soins personnels, inspiré du hygge par exemple
  • Méditer ou faire des séances de respiration profonde
  • Socialiser avec des amis et des membres de la famille
  • Réserver au moins 30 minutes de temps libre par jour sur le calendrier
  • Rire (il se peut que ce soit réellement le meilleur des remèdes)

Les bienfaits des animaux de compagnie sur la santé immunitaire

Les animaux de compagnie sont non seulement tendres, mignons et affectueux, ils ont également des effets bénéfiques sur une foule d’aspects de la santé, notamment leur contribution au renforcement de l’immunité.

Les animaux de compagnie aident à réduire le stress et favorisent la pratique d’une activité physique modérée. Vous savez déjà que l’exercice et la gestion du stress améliorent la santé immunitaire. Pourtant, vos animaux de compagnie ont un autre tour dans leur sac pour aider votre immunité – ils peuvent être un peu rébarbatifs.

Vous avez bien compris. Les microbes que les animaux domestiques abritent naturellement et qu’ils ramènent dans la maison ne sont pas nécessairement dangereux. En fait, comme nous le verrons par la suite, ils contribuent à favoriser l’immunité par exposition, ce qui peut être bénéfique plutôt que nuisible.

Les chercheurs ont découvert que les jeunes enfants qui grandissent avec des animaux étaient moins susceptibles de développer des allergies. Une étude a même montré que le fait de caresser un chien peut augmenter la production d’immunoglobuline A, une protéine importante du système immunitaire. Donnez donc une dose supplémentaire d’attention et d’affection à vos animaux de compagnie pour les remercier de leur soutien à votre immunité.

Évitez la consommation excessive d’alcool et cessez de fumer

Parfois, pour renforcer notre immunité, il est nécessaire de modérer ou d’éliminer complètement certaines habitudes. La consommation excessive d’alcool et le tabagisme notamment font souvent partie des discussions portant sur les saines habitudes, car ils ont également une incidence sur la santé immunitaire.

Ces deux habitudes affaiblissent d’importantes barrières qui ont pour fonction de protéger l’organisme contre de potentiels agents pathogènes. Le tabagisme endommage les muqueuses du nez et de la bouche, dont le rôle est d’empêcher les germes d’entrer dans les voies respiratoires. L’alcool détériore également les muqueuses de la bouche et de la gorge, ce qui rend l’organisme vulnérable aux virus et aux bactéries.

Si vous consommez de l’alcool, faites-le avec modération. Par contre, on ne saurait parler de modération en ce qui concerne le tabagisme. Cesser de fumer est la meilleure option pour votre immunité – et votre santé en général.

Vivez pleinement

Votre système immunitaire s’adapte à la vie que vous menez. Il apprend à mesure que vous entrez en contact avec des bactéries, des virus en d’autres microbes, et votre protection immunitaire s’améliore.

C’est la raison pour laquelle le fait de tout stériliser n’aide pas à renforcer l’immunité. Il est bon de prendre des précautions afin de ne pas s’exposer intentionnellement à des bactéries ou des virus dangereux, certes, mais avoir des expériences variées – aller dehors, consommer des aliments fermentés et vivre pleinement – est l’une des meilleures habitudes à prendre pour assurer la santé du système immunitaire.

En profitant de la vie, vous aidez votre immunité adaptative (la partie de la fonction immunitaire qui répertorie les microbes rencontrés), qui construit votre mémoire immunitaire et prépare votre système immunitaire à vous protéger.

Aider la santé immunitaire, un pas à la fois

Votre système immunitaire est toujours aux aguets. Comme son rôle tout entier est de vous garder en santé, prenez-en soin en intégrant à votre vie certaines de ces habitudes toutes simples. Elles vous aideront à renforcer votre immunité et à améliorer votre état de santé général.