Tout ce qu’il faut savoir sur Hepa PlusMD d’USANA

hepasil bottle and pills

Hepa PlusMD est un mélange soigneusement  formulé d’antioxydants visant à favoriser et préserver le deuxième organe le plus volumineux du corps : le foie.

Son principal ingrédient est l’extrait de chardon-Marie – un des antioxydants les plus puissants connus à ce jour.

Hepa Plus renferme d’autres  antioxydants importants, notamment :  acide alpha-lipoïque, extrait de thé vert, extrait de curcuma et extrait d’olive breveté OlivolMD. Chacun contribue à protéger les nombreux systèmes enzymatiques du foie et assure une protection antioxydante secondaire au reste de l’organisme.

En ajoutant un supplément comme Hepa Plus d’USANA – avec l’unique complexe InCelligence MC  favorisant la détoxication – à un style de vie sain, vous obtenez un excellent moyen de préserver  une bonne fonction hépatique. C’est aussi une façon  de favoriser les processus naturels de détoxication de l’organisme.

En résumé

  • Le foie est l’organe de détoxication le plus important du corps humain.
  • Le glutathion – un antioxydant puissant produit dans l’organisme  – et la vitamine C participent aux voies de détoxication.
  • L’extrait de chardon-Marie favorise la santé des cellules hépatiques et neutralise les radicaux libres.
  • La N-acétyl-L-cystéine est un précurseur du glutathion.
  • L’acide alpha-lipoïque  influe sur la production de glutathion et soutient les réactions de détoxication de phase II.
  • L’extrait d’olive breveté OlivolMD, des extraits de thé vert et de brocoli, ainsi que le curcuma assurent un excellent soutien antioxydant. Leur rôle est essentiel à la santé du foie, puisque le processus de détoxication engendre une multitude de radicaux libres nocifs.
  • L’ajout de Hepa Plus d’USANA à un style de vie sain peut aider à préserver une bonne fonction hépatique et à équilibrer les processus naturels de détoxication de l’organisme.

 

Les bienfaits de Hepa PlusMD

hepasil bottle on green background

Le foie est essentiel à la préservation d’une bonne santé. Presque tous les nutriments consommés – aliments, boissons, médicaments et suppléments – passent par le foie. C’est là où sont dégradés les nutriments sous des formes utilisables par l’organisme et là aussi où ils sont modifiés pour être ensuite évacués de l’organisme.

Hepa Plus mise sur la technologie InCelligence MD d’USANA pour aider au bon fonctionnement du foie sous de nombreux aspects. Le produit fournit à l’organisme des nutriments qui favorisent le processus naturel de détoxication et l’activité antioxydante endogène.

Anatomie et physiologie du foie

Le foie est le plus important organe de détoxication du corps humain et le site principal des enzymes de détoxication de phase I et de phase II. Il se situe dans la région supérieure droite de l’abdomen.

Le foie remplit bon nombre de fonctions importantes afin de préserver la vie et la bonne forme physique. Il aide à convertir les nutriments obtenus à partir du régime alimentaire en substances utilisables par l’organisme. Il joue aussi un rôle de premier plan dans la transformation des substances toxiques en matières inoffensives ou dans leur évacuation.

Ces substances toxiques sont soumises au processus de détoxication de phase I et de phase II.

Les enzymes de détoxication de phase I appartiennent à la famille des cytochromes P450. À la première ligne de défense, elles neutralisent la plupart des toxines. Malheureusement, cette oxydation initiale peut parfois accroître la toxicité de certains composés. Les enzymes de détoxication de phase II peuvent modifier davantage les produits de la phase I en les attachant à des molécules hydrosolubles, ce qui les rend moins toxiques et plus faciles à évacuer de l’organisme.

Ces voies de détoxication bénéficient de l’activité antioxydante de la vitamine C et du glutathion – une enzyme antioxydante puissante fabriquée dans l’organisme.

Le glutathion

L’antioxydant le plus abondant dans l’organisme est le glutathion, qui joue un rôle important dans le processus de détoxication. Son absorption à partir du régime alimentaire est malheureusement inefficace et des enzymes spécifiques de phase II doivent le fabriquer dans l’organisme.

Dans des conditions normales, ces enzymes produisent de faibles quantités de glutathion. Par contre, lorsque l’organisme fait face à un nombre accru de toxines, il intensifie la production de glutathion en régulant à la hausse les enzymes de phase II. On a aussi montré qu’un certain nombre de substances phytochimiques, dont l’extrait de brocoli, le chardon-Marie et l’acide alpha-lipoïque, régulent aussi à la hausse les enzymes de phase II, y compris celles qui synthétisent le glutathion.

La vitamine C

La vitamine C est une première ligne de défense importante dans la protection des biomolécules contre les dommages oxydatifs, en particulier celles qui circulent.

La concentration de vitamine C dans l’organisme est cependant étroitement régulée par l’absorption intestinale du contenu alimentaire et le recyclage par le rein. En raison de cette régulation très stricte, on a supposé que la quantité de vitamine C circulante ne pouvait être accrue que par la prise d’un supplément de vitamine C. Or, il s’avère maintenant que même en l’absence d’un supplément, certaines substances phytochimiques peuvent accroître les quantités à la fois circulante et tissulaire de vitamine C.

L’extrait de chardon-Marie

milk thistle

L’ingrédient actif du chardon-Marie, qui est bénéfique pour le foie, s’appelle silymarine, un extrait chimique tiré des graines de cette plante. La silymarine est un antioxydant puissant.

Le fondement scientifique de Hepa PlusMD

Ingrédient clé, la choline aide le foie à métaboliser les lipides et le cholestérol avant de les évacuer. Dès qu’elle entre dans la cellule, la choline est oxydée et se transforme en bétaïne, ce qui joue un rôle dans la cession des groupes méthyles nécessaires à de saines réactions de détoxication.

Le foie fait appel à la biotine pour favoriser le métabolisme des macronutriments et la synthèse du glycogène afin d’obtenir de l’énergie.

En plus de l’acide alpha-lipoïque et de la N-acétyl-L-cystéine contenus dans Hepa Plus, le complexe InCelligenceMC qui favorise la détoxication apporte aussi une gamme complète de substances phytochimiques, y compris des extraits de thé vert et de chardon-Marie, un concentré de brocoli et OlivolMD, le produit breveté d’USANA.

usana hepasil bottle

Ces nutriments puissants ciblent une voie de signalisation cellulaire qui ont un effet bénéfique sur les processus naturels de protection dans un foie en santé :

L’équilibrage des réactions de détoxication en stimulant la production d’enzymes de détoxication de phase II, y compris les glutathion S-transférases, des enzymes qui se lient à des métabolites hautement réactifs qui se forment dans le foie pendant la phase I et les changent ensuite sous une forme qui peut être évacuée de l’organisme.

La défense contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres générés pendant la phase I en agissant comme des antioxydants directs et en activant aussi la production des antioxydants endogènes de l’organisme, y compris le glutathion, qui est surtout concentré dans le foie.

La prise quotidienne de trois comprimés de Hepa Plus pendant 28 jours peut contribuer à accroître sensiblement la production naturelle de glutathion et la capacité antioxydante globale. En fait, la formule est en instance de brevet, étant donné son utilité dans l’organisme à l’égard de l’accroissement du glutathion, de la capacité antioxydante de la vitamine C et de l’activité de détoxication.

Comment Hepa Plus influe sur la signalisation cellulaire

Hepa Plus renferme un mélange unique d’ingrédients qui optimisent les voies de signalisation cellulaire associées à la production du glutathion. Ce processus stimule la capacité antioxydante naturelle de l’organisme en augmentant les taux sanguins de glutathion et de vitamine C.

Étude

Les scientifiques d’USANA ont mené un essai contrôlé à double insu afin d’évaluer l’efficacité de Hepa Plus.

Les résultats de cette étude indiquent une hausse du taux de glutathion et de vitamine C en circulation après la prise de suppléments de Hepa Plus. À notre connaissance, c’est la première fois que l’on observe une hausse simultanée du taux plasmatique de vitamine C et de glutathion grâce à une combinaison de nutriments essentiels et de substances phytochimiques. Les données montrent aussi que l’apport recommandé de Hepa Plus peut stimuler à la fois le taux du glutathion et de la vitamine C – ces molécules essentielles à la défense antioxydante aussi bénéfiques pour les voies et le processus naturels de détoxication.

L’étude a aussi porté sur les taux sanguins complets de la forme réduite du glutathion (GSH) et de la vitamine C.  Il s’agissait d’évaluer l’efficacité de Hepa Plus dans l’accroissement à la fois des taux de GSH et de vitamine C. Les résultats montrent que Hepa Plus avait sensiblement augmenté le taux de GSH plasmatique en seulement huit heures après la prise de suppléments pendant la phase aiguë d’un trouble chronique. Hepa Plus a aussi accru le taux plasmatique de vitamine C en l’espace de seulement deux heures après la première prise de suppléments, une hausse maintenue pendant toute la phase aiguë.

Afin de vérifier que les hausses observées des taux de glutathion et de vitamine C comportaient un bienfait clinique, les scientifiques d’USANA ont ensuite déterminé la capacité antioxydante du sang chez tous les participants à l’étude. Ils ont effectué l’essai SAR (serum antioxydant reserve) conçu par USANA Health Sciences et ont ainsi découvert que les sujets ayant pris des suppléments de Hepa Plus résistaient sensiblement mieux au dommage oxydatif que ceux à qui on avait administré un placebo.

Cette combinaison exclusive alliant nutriments essentiels, extrait de brocoli, chardon-Marie et acide alpha-lipoïque entraîne une hausse simultanée des taux plasmatiques de vitamine C et de glutathion, tout en mettant en fonction la machinerie moléculaire nécessaire à l’utilisation du glutathion dans les réactions de détoxication. De plus, elle accroît sensiblement la capacité globale du sang à protéger contre les agressions oxydatives.

L’ensemble de ces résultats indique que l’apport recommandé de Hepa Plus a accru les capacités antioxydantes et les capacités naturelles de détoxication de l’organisme en haussant les taux de glutathion et de vitamine C.

La différence USANA

Deux brevets sont en instance pour Hepa PlusMD : le premier pour l’efficacité de sa formule et le second pour la combinaison en toute sûreté dans un comprimé à deux couches de deux nutriments importants mais jusque là incompatibles, grâce à la technologie nutritionnelle hybride d’USANA.

Cette technologie permet à USANA de fabriquer un supplément complet unique pour la santé hépatique. Le complexe InCelligenceMC qui favorise la détoxication révèle l’ingéniosité innée des processus naturels de l’organisme pour contribuer à la longévité des cellules du foie.

Références

Gazak R, Walterova D, Kren V. Silybin and Silymarin – New and Emerging Applications in Medicine. 2007. Current Medicinal Chemistry 14(3):315-38.

Jiao HL, Ye P, Zhao BL. Protective effects of green tea polyphenols on human HepG2 cells against oxidative damage of feno brate. 2003. Free Radic Biol Med 35(9):1121-8.

Kall MA, Vang O, Clausen J. Effects of dietary broccoli on human in vivo drug metabolizing enzymes: evaluation of caffeine, oestrone and chlorzoxazone metabolism. 1996. Carcinogenesis 17(4):793-9.

Lang I, Deak G, Muzes G, Pronai L, Feher J. Effect of the natural bio avonoid antioxidant silymarin on superoxide dismutase (SOD) activity and expression in vitro. 1993. Biotechnol Ther 4(3-4):263-70.

Manna C, Galletti P, Cucciolla V, Montedoro G, Zappia V. Olive oil hydroxytyrosol protects human erythrocytes against oxidative damages. 1999. J Nutr Biochem 10(3):159-65.

Manna SK, Mukhopadhyay A, Van NT, Aggarwal BB. Silymarin suppresses TNF-induced activation of NF-kappa B, c-Jun N-terminal kinase, and apoptosis. 1999. J Immunol 163(12):6800-9.

Sreejayan, Rao MN. Curcuminoids as potent inhibitors of lipid peroxidation. 1994. J Pharm Pharmacol. 46(12):1013-6.

Wellington K, Jarvis B. Silymarin: a review of its clinical properties in the management of hepatic disorders. 2001. BioDrugs 15(7):465-89.

Cho E, Zeisel SH, Jacques P, Selhub J, Dougherty L, Colditz GA, Willett WC. Dietary choline and betaine assessed by food- frequency questionnaire in relation to plasma total homocysteine concentration in the Framingham Offspring Study. 2006. AJCN 83(4):905-11.

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez? Veuillez lancer une nouvelle recherche ou poser une question ici