BiOmega

Voyez de très près les bienfaits de BiOmegaMC d’USANAMD pour l’organisme et le cerveau

BiOmegaMC d’USANAMD

Des acides oméga-3 concentrés provenant d’huile de poisson avec vitamine D ajoutée afin de favoriser la santé de votre cœur, votre cerveau, vos yeux et plus encore, en agissant là même où votre santé prend sa source : vos cellules.

Avec BiOmegaMC d’USANAMD , vous obtenez les gras bénéfiques nécessaires au fonctionnement optimal de votre organisme et votre cerveau. Aucun bon programme nutritionnel n’est complet sans un apport en acides oméga-3 provenant d’une source de grande qualité. Ces acides gras agissent pour préserver votre santé avant même votre naissance et jusqu’à un âge avancé. Comme votre organisme ne les produit pas, vous pouvez en améliorer l’apport en consommant du poisson gras quelques fois par semaine. Cela dit, avec la prise quotidienne de BiOmega d’USANA, il est tout simple d’intégrer une bonne quantité d’oméga-3 à votre régime alimentaire.*

BiOmega est fait d’une dose concentrée d’huile de poisson purifiée de tout premier ordre et très bénéfique pour votre mieux-être. Des milliers d’études indiquent que les acides gras oméga-3 favorisent la santé sous une foule d’aspects :*

  • Fonctionnement cellulaire
  • Réponse immunitaire équilibrée
  • Santé cardiovasculaire
  • Activité cérébrale et nerveuse
  • Santé oculaire
  • Saine grossesse
  • Santé articulaire et récupération après l’exercice

De plus, des travaux de recherche ne cessent de révéler d’autres bienfaits d’une supplémentation en oméga-3, y compris pour la santé hépatique et mammaire. Et ce n’est pas tout, car ce supplément multifonctionnel est enrichi de vitamine D pour offrir un meilleur soutien à vos cellules – là où une bonne santé prend sa source.*

Outre la vitamine D ajoutée, la teneur en AEP (acide eicosapentaénoïque) et ADH (acide docosahexaénoïque) à longue chaîne dans BiOmega est un autre facteur clé de son efficacité. L’AEP et l’ADH ont fait l’objet de nombreuses études qui en ont montré les diverses fonctions importantes dans l’organisme. Comme les oméga-3 à longue chaîne sont plus puissants que d’autres acides gras à chaîne courte, vous devez en consommer une plus faible quantité pour en retirer de grands bienfaits pour votre santé.*

Que sont les acides gras à longue chaîne et à chaîne courte?

Les acides gras sont les composants principaux des lipides (gras) dans l’organisme. Comme ils sont faits de chaînes d’atomes de carbone (et de certaines autres molécules) de diverses longueurs, on les dit à longue chaîne ou à chaîne moyenne ou courte, en fonction du nombre de leurs atomes de carbone : de un à six atomes, ce sont des acides gras à chaîne courte, s’ils en ont de sept à 12, ils sont à chaîne moyenne et s’ils en comptent plus de 12, ils sont à longue chaîne.

Selon la longueur de sa chaîne, chacun de ces acides gras sert à différentes fins dans l’organisme. L’acide alpha-linoléique (AAL) est un acide gras à chaîne courte qui peut être converti dans l’organisme en acide gras à longue chaîne, comme l’ADH. Ce processus est cependant loin d’être aussi efficace que la consommation directe d’ADH ou de d’AEP. C’est quand même bon pour la santé, mais vous devez avoir un apport plus élevé d’AAL pour obtenir les mêmes bienfaits. Afin de répondre aux besoins nutritionnels de votre organisme, il est donc plus utile de le consommer sous sa forme à longue chaîne dans votre alimentation.*

La vérité sur les gras

Même si le gras est un élément essentiel de tout régime alimentaire, il faut restreindre votre apport en gras mauvais pour la santé et vous efforcer de consommer de bons types de gras.

Les gras saturés et trans sont à éviter. Moins dommageables que les gras trans, les gras saturés doivent quand même être consommés avec modération; la viande rouge, le lait, le beurre et le fromage en contiennent. Les acides gras trans contenus dans l’huile végétale partiellement hydrogénée sont nettement plus nocifs pour votre santé. Essayez de vous en passer ou du moins d’en limiter l’apport dans votre régime alimentaire. Solides à la température ambiante, ces gras favorisent une prolifération des lipoprotéines de faible densité (LDL ou mauvais cholestérol) et la formation de dépôts graisseux qui bloquent les artères.

Les gras monoinsaturés que l’on trouve dans les huiles végétales, les avocats, les noix et les graines sont bénéfiques, car ils ne favorisent pas les dépôts de gras dans les artères. Pour un bon état de santé global, rien ne bat les acides gras polyinsaturés, surtout les oméga-3 et les oméga-6.*

Volaille, légumes feuillus verts, œufs, noix, grains et huiles végétales renferment tous des acides gras oméga-6.

Parmi les nombreux types d’acides gras oméga-3, les plus connus sont l’acide alpha-linoléique, l’AEP et l’ADH. Les graines de lin et de chia ainsi que les noix sont des sources végétales de l’acide alpha-linoléique qui se convertit en AEP et ADH dans l’organisme. Vous pouvez obtenir les oméga-3 AEP et ADH directement de certaines sources alimentaires, notamment de poissons gras comme le saumon, le maquereau, le thon, la sardine et les anchois, ou encore dans l’huile de krill.

Les acides gras oméga-3 et oméga-6 se disputent les mêmes enzymes qui déclenchent la production d’eicosanoïdes dans votre organisme (nous y revenons plus loin). Pour profiter des bienfaits de l’un et l’autre, il est important d’avoir un apport équilibré de chacun.*

De nombreux spécialistes estiment qu’un rapport 1 :1 entre acides gras oméga-3 et oméga-6 est idéal. Pour l’état de santé global de la plupart des gens, le rapport souhaitable est pourtant de 4 : 1. Comme les aliments transformés contiennent des acides gras oméga-6, on en trouve souvent un apport nettement plus élevé dans le régime alimentaire moyen. Il n’est pas rare de voir un rapport de 16 (et plus) acides gras oméga-6 pour 1 oméga-3.*

Par conséquent, les oméga-6 peuvent neutraliser les bienfaits des oméga-3 dans votre alimentation. L’absence possible d’oméga-3 pour contrecarrer une quantité excessive d’oméga-6 peut avoir un effet nuisible sur votre santé.*

Ce déséquilibre est malheureusement très courant. Malgré les bienfaits avérés pour la santé associés aux acides gras oméga-3, jusqu’à 90 % des gens n’en ont pas un apport suffisant dans leur régime alimentaire, comme en font état des études sur l’alimentation. La plupart des gens ne consomment que de 30 à 100 mg par jour d’AEP et d’ADH, c’est-à-dire un apport quotidien très inférieur à celui recommandé qui est de 250 mg à 2 grammes.

La consommation de poisson gras est un moyen d’accroître votre apport en oméga-3. La recommandation des spécialistes est d’en manger au moins deux morceaux de 170 g chacun par semaine.

BiOmega est une bonne solution si vous ne pouvez ou ne voulez manger autant de poisson, que ce soit par préférence alimentaire ou par crainte des toxines associées à certains types de poissons. Ce sont surtout le mercure ou les biphényles polychlorés (les BPC, des composés organochlorés) qui soulèvent l’inquiétude. Un moyen sûr et efficace d’accroître votre apport en oméga-3 et d’aider à en maintenir l’équilibre consiste à prendre un supplément d’huile de poisson de bonne qualité. Vous vous sentirez mieux en sachant que vous favorisez votre santé sans avoir à craindre une contamination possible par ingestion de certains types de poissons complets.*

La qualité de l’huile de poisson dans BiOmega d’USANA n’est pas un leurre

BiOmega fait appel à une huile de poisson entier (et non seulement du foie) provenant de sardines et d’anchois, des petits poissons à courte durée de vie. Leur teneur en contaminants est très inférieure à celle des gros poissons comme l’espadon et le thazard (maquereau). Leurs sources font l’objet d’une réglementation qui en assure la qualité. En fait, la teneur en BPC des huiles des produits bruts (avant raffinage) utilisées dans BiOmega est déjà inférieure à la norme établie pour les produits finis.

L’huile est concentrée et raffinée par distillation fractionnée, ce qui permet de séparer les composés chimiques à différentes températures d’ébullition. Ce processus de distillation moléculaire élimine les impuretés et tous les acides gras trans pour ne retenir que d’importantes composantes bénéfiques. Afin de s’assurer que l’huile soit conforme aux normes rigoureuses de pureté, le produit fini est soumis une fois de plus à des tests de détection des métaux lourds et d’autres contaminants.

L’huile de poisson provient des sous-produits des industries de farine et conserverie de poisson. Aucune pêche n’est destinée exclusivement à la production de l’huile et les déchets de poisson sont transformés en biocarburant servant à alimenter les installations de production en Nouvelle-Écosse.

Le point de départ d’une bonne santé : un bon fonctionnement cellulaire

BiOmega agit pour protéger votre santé au niveau le plus fondamental : vos cellules. Voyons tout d’abord le rôle clé que jouent les acides gras oméga-3 dans la structure cellulaire.

Toutes les cellules de l’organisme sont contenues dans une membrane plasmique. Les acides gras tirés de votre alimentation sont intégrés à vos membranes cellulaires pour former une bicouche lipidique (formée de phospholipides, des acides gras combinés à un phosphate). La membrane agit comme une barrière sélective d’entrée et de sortie de divers éléments. En somme, c’est une gardienne qui régule l’eau, l’oxygène, les nutriments et d’autres composés qui peuvent traverser la barrière lipidique. L’envoi et la réception des signaux de communication entre cellules se font par le biais des protéines de votre membrane cellulaire.*

Comme la membrane cellulaire est faite d’acides gras provenant de votre alimentation, tout ce que vous ingérez influe sur sa rigidité ou sa fluidité. Une membrane cellulaire rigide n’est pas souhaitable, car des cellules rigides ont plus de difficulté à retenir ou expulser les éléments qu’elles doivent traiter.

Pour assurer la fluidité de la membrane cellulaire, il faut conserver un juste équilibre entre les acides gras saturés et insaturés. En ingérant une trop grande quantité d’acides gras saturés, plus rigides, vous risquez d’avoir une membrane cellulaire elle aussi plus rigide. Par contre, en consommant des oméga-3, surtout l’ADH, qui sont des gras structurels importants, vous aiderez à préserver la fluidité et le bon fonctionnement de votre membrane cellulaire.*

En plus de faire partie intégrante de vos cellules, les acides gras oméga-3 et oméga-6 remplissent de nombreuses fonctions dans votre organisme. Ils sont nécessaires à la production d’une famille de composés appelés eicosanoïdes (prostaglandines, thromboxanes et leucotriènes). Substances ressemblant à des hormones, ces composés contrôlent de nombreux processus se déroulant naturellement dans l’organisme, y compris la contraction et la détente vasculaire ainsi que la coagulation sanguine.*

Les eicosanoïdes, c’est bien mais seulement dans une juste mesure. Si l’acide arachidonique – un acide gras oméga-6 – est trop abondant dans la membrane cellulaire, il y a risque de surproduction d’eicosanoïdes, ce qui peut éventuellement causer des dommages tissulaires.

Le maintien d’un bon rapport entre oméga-3 et oméga-6 dans vos cellules sert en quelque sorte de système de vérification et d’équilibrage. Une quantité suffisante d’oméga-3 aide à contrôler le nombre et le type d’eicosanoïdes produits pour contribuer à conserver des activités cellulaires normales et équilibrées. Certaines de ces activités visent notamment à favoriser un bon fonctionnement immunitaire et des réponses adéquates au stress.*

En plus d’influer sur les eicosanoïdes, les oméga-3 favorisent aussi une bonne signalisation et une expression génique normale.*

De la même façon, la vitamine D contenue dans BiOmega s’allie aux oméga-3 pour favoriser la santé des cellules. Pratiquement toutes les cellules de votre organisme sont dotées de récepteurs de la vitamine D, ce qui illustre bien l’importance de cette vitamine pour la santé et le fonctionnement de tout votre organisme. Pourtant, la plus grande partie des gens souffrent aussi d’une carence de ce nutriment essentiel. BiOmega vous en offre une quantité supplémentaire, ce qui vous aidera à en avoir un apport suffisant tous les jours.*

En raison de leurs effets étendus sur le fonctionnement physiologique au niveau le plus fondamental, les nutriments que renferme BiOmega sont essentiels pour soutenir de nombreux aspects de votre santé.*

BiOmega agit directement sur la santé cardiovasculaire

Le poisson gras a longtemps été l’aliment de base des régimes alimentaires méditerranéen et DASH jugés bénéfiques pour la santé cardiovasculaire, et pour de bonnes raisons. Les oméga-3 et l’huile de poisson offrent d’innombrables bienfaits pour la santé cardiovasculaire, d’ailleurs confirmés par bon nombre d’études épidémiologiques à grande échelle et d’études randomisées contrôlées.

Quelle quantité devez-vous consommer pour obtenir ces bienfaits cardiovasculaires? L’American Heart Association recommande deux portions de poisson gras par semaine, avec ajout d’un supplément d’huile de poisson, au besoin. La Global Organization for EPA and DHA Omega-3 (GOED) conseille un apport quotidien de 500 à 1 000 mg d’oméga-3. Certaines études laissent même entrevoir des avantages liés à un apport plus élevé.*

Les concentrations d’AEP et d’ADH dans BiOmega ont été déterminées en fonction de votre santé cardiaque. En quoi BiOmega est-il bénéfique pour votre cœur? Voici un aperçu de ses avantages :*

  • Sans être concluantes, des études viennent appuyer l’hypothèse selon laquelle la consommation d’AEP et d’ADH peut contribuer à réduire le risque de maladie coronarienne. Une portion de BiOmega fournit 1 050mg des acides gras oméga-3 AEP et ADH. [Voir dans le tableau de la valeur nutritionnelle la teneur en lipides, gras saturés et cholestérol].*
  • L’AEP et l’ADH contribuent à préserver de bons taux plasmiques de lipoprotéines à haute densité (HDL ou bon cholestérol) et de triglycérides (un type de gras), ce qui est important pour favoriser une fonction artérielle saine et un bon débit sanguin.*
  • Un taux plasmique plus élevé d’oméga-3 a été associé au maintien d’une tension artérielle*
  • Un lien a été établi entre un régime alimentaire comportant des acides gras oméga-3 et la santé endothéliale , ce qui est important pour une bonne circulation.*
  • La supplémentation en acides gras oméga-3 a été associée à la souplesse des artères, un facteur de bonne santé cardiovasculaire.*
  • La consommation quotidienne d’un gramme d’acides gras oméga-3 de source marine a été associée au maintien d’un bonne fréquence cardiaque au repos.*

BiOmega alimente votre cerveau

Le cerveau est l’organe maître de votre corps. Il contrôle tout, à partir de la respiration et de l’équilibre jusqu’à la mémoire et l’humeur. Une bonne nutrition joue un rôle important dans la préservation de la santé cérébrale globale. En prenant BiOmega, vous pouvez nourrir votre cerveau en lui offrant les gras bénéfiques dont il est friand.*

Les acides gras oméga-3 sont un composant important de la membrane des cellules du cerveau. Par conséquent, ils font partie intégrante du développement, de la structure et du fonctionnement de votre cerveau et de votre système nerveux central. Une membrane cellulaire saine et fluide contribue à assurer l’envoi et la réception de messages chimiques par vos neurones. Ce processus essentiel à la communication cellulaire influe aussi sur la faculté d’apprentissage, la mémoire et d’autres processus cognitifs complexes.*

L’ADH est le principal acide gras oméga-3 présent sans le cerveau. Par conséquent, le maintien d’un taux adéquat favorise de nombreuses fonctions cérébrales, y compris une activité enzymatique et électrique normale, ainsi que la neurotransmission. C’est un facteur qui prend de l’importance avec l’âge. Un taux plus faible d’ADH est associé avec un volume cérébral réduit chez les adultes plus âgés.*

Un aperçu des bienfaits de BiOmega pour votre santé oculaire

L’ ADH n’est pas seulement abondant dans votre cerveau. Il favorise la santé de vos yeux en se concentrant aussi dans la rétine. Sensible à la lumière, cette partie du globe oculaire envoie des signaux optiques au cerveau, là où se forme une image visuelle. En plus de protéger les cellules de vos yeux, l’ADH favorise la fluidité de la membrane des photorécepteurs et aide à préserver l’intégrité de la rétine.*

De plus, l’ADH peut vous aider à conserver l’éclat de santé de vos yeux, car il les lubrifie pour préserver une vision normale et l’aisance oculaire. Cette lubrification favorise en fait l’activité d’une glande oculaire qui produit l’huile que contiennent vos larmes.*

Certains des effets des oméga-3 dont on a montré les effets bénéfiques pour la santé cardiaque pourraient en avoir tout autant pour votre santé oculaire. Vos yeux comportent de minuscules vaisseaux sanguins. Et en favorisant la santé vasculaire, les oméga-3 contenus dans BiOmega peuvent aussi contribuer à protéger un bon fonctionnement oculaire.*

Les oméga-3 favorisent une saine grossesse et la santé du bébé

BiOmega devrait être un élément primordial dans l’alimentation quotidienne de la femme enceinte, allaitante ou en âge de procréer. Des vitamines prénatales de qualité, comme les Prenatal CellSentials, lui procurent les vitamines, minéraux et antioxydants importants qu’il lui faut. BiOmega lui fournit des oméga-3 qui favoriseront une saine grossesse, une humeur égale après l’accouchement ainsi que la croissance et le développement normaux du fœtus.*

Pourquoi prendre un supplément? Il est presque impossible de tirer uniquement de l’alimentation l’apport accru d’ADH et d’AEP nécessaire pendant la grossesse. En raison de certaines inquiétudes au sujet des contaminants, bon nombre de mères s’abstiennent judicieusement de consommer des fruits de mer pendant la grossesse et l’allaitement, ce qui ne va pas sans influer sur leur apport en oméga-3. Un supplément peut les aider à consommer la quantité adéquate d’ADH et d’AEP qu’il leur faut sans avoir à se soucier des polluants.*

L’huile de poisson que renferme BiOmega peut aider bébé à prendre un bon départ dans la vie. L’ADH est l’un des gras prédominants dans les cellules nerveuses cérébrales du fœtus et du nouveau-né. Des études observationnelles ont permis d’associer la consommation d’acides gras oméga-3 pendant la grossesse à divers aspects du développement cognitif de l’enfant, dont les suivants, tous liés à l’apport en oméga-3 pendant cette période :*

  • Reconnaissance et mémoire visuelles
  • Intelligence verbale
  • Comportement
  • QI (quotient intellectuel)
  • Motricité fine
  • Compétences sociales
  • Compétences en communication

Les besoins de bébé en gras bénéfiques ne prennent pas fin à sa naissance. On a montré qu’une supplémentation continue en oméga-3 pendant l’allaitement favorise encore plus son développement cognitif.*

Les acides gras oméga-3 favorisent aussi le développement des yeux et du système visuel du nourrisson. De façon sélective, la membrane des phospholipides neuraux concentre l’ADH dans certains photorécepteurs et sites de signalisation, tandis que la rétine incorpore l’AEP pour favoriser la fluidité oculaire. Des recherches ont montré qu’une mère dont l’apport en ADH est insuffisant pendant la grossesse aura un bébé qui, à 60 jours, pourra avoir une acuité visuelle inférieure à la moyenne.*

On a aussi montré que la consommation prénatale d’acides gras oméga-3 était bénéfique pour un bon fonctionnement pulmonaire pendant l’enfance.

En plus de leurs bienfaits pour le développement cités plus haut, l’AEP et l’ADH sont aussi des composants importants pour le bon état de santé général des enfants, adolescents et jeunes adultes. Les formules pour nourrisson comportant un ajout d’ADH peuvent même favoriser davantage le développement du cerveau de bébé. Vous pouvez assurer un apport d’oméga-3 aux enfants dès l’âge de quatre ans et pendant toute leur adolescence en leur faisant prendre BiOmega Jr. d’USANA.*

BiOmega : la beauté au-delà de la peau

Les soins nutritionnels de la peau jouent un rôle dans l’apparence de votre peau. Votre teint pourra refléter la santé si vous intégrez BiOmega à votre régime quotidien de soins de beauté.

Une carence en acides gras essentiels peut causer la sécheresse et l’aspect terne de la peau. Même si les oméga-3 ne sont pas les principaux acides gras dans la peau, des suppléments alimentaires peuvent vous offrir un apport suffisant qui contribuera à préserver la barrière cutanée. Bien sûr, il faut aussi appliquer une protection solaire appropriée.*

BiOmega dans votre sac de sport : des bienfaits pour votre bonne forme physique

Vous faites de l’exercice pour rester en forme. BiOmega peut vous aider à aller plus loin pour réaliser vos objectifs à cet égard. Des recherches montrent que l’exercice régulier allié à un apport d’huile de poisson est plus bénéfique que l’exercice à lui seul. C’est surtout vrai s’il s’agit de vous aider à conserver un poids santé et un bon taux de graisse corporelle, tout en favorisant votre santé métabolique.*

BiOmega peut aussi aider votre corps à récupérer suite à l’impact de l’exercice, vous permettant du même coup de rester en meilleure forme. L’huile de poisson favorise le bon fonctionnement des articulations et aide à préserver la santé du cartilage articulaire qui recouvre les extrémités des os, leur points d’attache. Après une séance d’entraînement, les nutriments que renferme BiOmega peuvent aider à réduire les douleurs musculaires. De plus, ils favorisent la résistance et la santé des os. Des suppléments d’oméga-3 peuvent aussi favoriser la réponse inflammatoire normale de l’organisme à l’exercice et aux activités quotidiennes.*

Principaux ingrédients

  • AEP
  • ADH
  • Vitamine D

Voir la liste complète des ingrédients

Mode d’emploi

Prendre deux (2) capsules par jour, de préférence en mangeant.

Idéal pour

  • Tous les adultes en santé de plus de 18 ans
  • Les femmes enceintes ou allaitantes

BiOmega d’USANA : questions fréquemment posées

Quelle est la différence entre BiOmega et BiOmega Jr.MC?

Offert en  capsules pratiques, BiOmega d’USANA est un supplément d’huile de poisson qui renferme une source concentrée et équilibrée d’acides gras oméga-3 bénéfiques, dont l’AEP (acide  eicosapentaénoïque) et l’ADH (acide docosahexaénoïque).

BiOmega Jr. d’USANA est un supplément d’huile de poisson contenant des acides gras oméga-3 en quantité appropriée, c.-à-d. l’acide eicosapentaénoïque (AEP) et l’acide docosahexaénoïque (ADH), ainsi que de la vitamine D. Aromatisée et sans sucre, cette délicieuse gelée convient aux enfants et aux adultes qui ont de la difficulté à avaler les capsules.

Quelle quantité d’AEP et d’ADH contient BiOmega?

Chaque dose (2 capsules) de BiOmega renferme 1 200 mg d’acides gras oméga-3, dont 580 mg d’acide eicosapentaénoïque (AEP) et 470 mg d’acide docosahexaénoïque (ADH).

Les femmes peuvent-elles prendre BiOmegaMC pendant la grossesse et l’allaitement?

La recherche ne laisse planer aucun doute sur l’importance des acides gras essentiels pour les nourrissons en développement, mais le régime alimentaire de bon nombre de femmes ne leur en procure pas une quantité suffisante. Pendant la grossesse, les acides gras oméga-3, en particulier l’ADH, favorisent le développement du cerveau, des yeux et des nerfs, surtout pendant les trois derniers mois.

Comment BiOmega est-il purifié?

La purification de BiOmegaMC se fait par la distillation moléculaire sous vide poussé. (Le produit est distillé deux fois pour lui assurer un degré maximal de pureté.)

La distillation moléculaire élimine les impuretés (métaux lourds, dioxydes, etc.), les gras saturés et d’autres composés organiques indésirables, ne laissant que les principaux composants bénéfiques de l’huile de poisson. Avec un temps de séjour exceptionnellement court en milieu chaud, la distillation s’effectue en douceur et sous vide pour encore réduire l’exposition à la chaleur. De plus, BiOmega est une huile de poisson entier (et non seulement tirée du foie) tirée d’anchois et de sardines sauvages – de petits poissons à durée de vie courte et naturellement moins contaminés que les poissons de plus grande taille (comme le saumon, le thon, etc.).

BiOmega contient-il des gras trans?

Tous les produits USANA, y compris BiOmega, sont exempts d’acides gras trans.

Y a-t-il de la vitamine A dans BiOmega?

Non, BiOmega ne contient pas de vitamine A. À moins d’avoir été rajoutée par le fabricant, la vitamine A se trouve uniquement dans les suppléments d’huile de poisson provenant précisément du foie (comme l’huile de foie de morue).

Puis-je extraire le liquide à l’intérieur d’une capsule de BiOmega?

Le principal inconvénient à le faire, c’est qu’il est difficile de vider entièrement la capsule de BiOmega et la quantité d’ingrédients actifs à prendre peut s’en trouver réduite. (De plus, l’arrière-goût de l’huile de poisson extraite peut être difficile à masquer.)

En supposant que l’arrière-goût ne pose pas de problème et que la capsule peut être vidée au complet, il ne devrait y avoir aucun problème à prendre BiOmega de cette façon. Il faut toutefois s’assurer d’avaler le liquide immédiatement, car il n’est pas conçu pour être exposé à l’air.

Quelles espèces de poisson entrent dans la fabrication de BiOmegaMC?

BiOmegaMC est une huile de poisson entier (et non tirée uniquement du foie) provenant d’anchois et de sardines – de petits poissons à durée de vie courte et naturellement moins contaminés que les poissons de plus grande taille (comme le saumon, le thon, etc.). En fait, le taux de polychlorobiphényle (PCB) dans les huiles (préalablement raffinées) tirées des matières premières utilisées dans BiOmega est déjà inférieur à celui établi pour un produit fini. Le produit est ensuite purifié (deux fois) par distillation moléculaire sous vide poussé et le produit fini est ensuite soumis à des tests de détection de métaux lourds et d’autres contaminants.

Pourquoi BiOmega ne contient-il pas d’acide gras oméga-6 et oméga-9?

Règle générale, l’huile de poisson ne renferme que des quantités minimes d’acides gras oméga-6 et oméga-9.  Si un fabricant voulait ajouter un apport alimentaire valable de ces nutriments  à un supplément d’huile de poisson, il devrait accroître la taille ou le nombre des capsules.

De plus, l’alimentation comporte plus souvent des acides gras oméga-6 que des oméga-3, et même si les  oméga-9 sont sains et bénéfiques, ils ne sont pas perçus comme            « essentiels » (puisque l’organisme humain réussit à les synthétiser).

Comment puis-je éliminer l’arrière-goût des suppléments d’huile de poisson?

Nous ajoutons de l’huile de citron à BiOmega pour aider à réduire un possible arrière-goût de poisson. Si le goût vous rebute, il vaut alors mieux prendre le produit avec un repas.

Quel est la teneur calorique de BiOmega?

Comme il y a 10 calories par capsule, la dose quotidienne est de 20 calories.

BiOmegaMC contient-il du gluten?

Les comprimés et capsules USANA ne renferment pas de blé, d’avoine, de seigle, d’orge ou de gluten.

Pour des renseignements détaillés sur les allergènes :

https://askthescientists.com/fr/qa/tableau-des-allergenes-usana/

Puis-je prendre BiOmega si je suis allergique au poisson?

Sauf sur recommandation d’un médecin, BiOmega n’est pas généralement conseillé aux personnes allergiques aux poissons gras (par ex. :  saumon, maquereau, hareng, sardine, anchois).

Par contre, les personnes allergiques aux crustacés (par ex. : crevette, crabe, homard) peuvent prendre BiOmega sans aucun souci, car le produit ne contient aucun ingrédient dérivé de crustacés.

Références

Ryan AS, Nelson EB. Assessing the effect of docosahexaenoic acid on cognitive functions in healthy, preschool children: a randomized, placebo-controlled, double-blind study. Clin Pediatr (Phila). 2008;47(4):355-62.

Sinn N, Bryan J. Effect of supplementation with polyunsaturated fatty acids and micronutrients on learning and behavior problems associated with child ADHD. J Dev Behav Pediatr. 2007;28(2):82-91.

Williams C, Birch EE, Emmett PM, Northstone K, the Avon Longitudinal Study of Pregnancy and Childhood (ALSPAC) Study Team. Stereoacuity at age 3.5 y in children born full-term is associated with prenatal and postnatal dietary factors: a report from a population-based cohort study. 2001. Am J Clin Nutr 73:316-22.

Barceló-Coblijn G, Murphy EJ, Othman R, Moghadasian MH, Kashour T, Friel JK. Flaxseed oil and fish-oil capsule consumption alters human red blood cell n–3 fatty acid compositions: a multiple-dosing trial comparing 2 sources of n–3 fatty acids. 2008. AJCN 88(3):801-9.

Bourre JM. Roles of unsaturated fatty acids (especially omega-3 fatty acids) in the brain at various ages and during ageing. 2004. J Nutr Health Aging 8(3):163-74.

Greenberg JA, Bell SJ, Ausdal WV. Omega-3 Fatty Acid Supplementation During Pregnancy. 2008. Rev Obstet Gynecol 1(4):162–169.

Holub DJ, Holub, BJ. Omega-3 fatty acids from fish oils and cardiovascular disease. 2004. Mol Cell Biochem 263(1-2):217-25.

Kris-Etherton PM, Harris WS, Appel LJ; American Heart Association. Nutrition Committee. Fish consumption, fish oil, omega-3 fatty acids, and cardiovascular disease. 2002. Circulation 106(21):2747-57.

Looker AC, Pfeiffer CM, Lacher DA, Schleicher RL, Picciano MF, Yetley EA. Serum 25-hydroxyvitamin D status of the US population: 1988-1994 compared with 2000-2004. 2008. AJCN 88(6):1519-1527.

Lopez-Garcia E, Schulze MB, Manson JE, Meigs JB, Albert CM, Rifai N, Willett WC, Hu FB. Consumption of (n-3) Fatty Acids Is Related to Plasma Biomarkers of Inflammation and Endothelial Activation in Women. 2004. J Nutr 134:1806-11.

Saintonge S, Bang H, Gerber LM. Implications of a New Definition of Vitamin D Deficiency in a Multiracial US Adolescent Population: The National Health and Nutrition Examination Survey III. 2009. Pediatrics 123(3):797-803.

Sinikovic DS, Yeatman HR, Cameron D, Meyer BJ. Women’s awareness of the importance of long-chain omega-3 polyunsaturated fatty acid consumption during pregnancy: knowledge of risks, benefits and information accessibility. 2009. Public Health Nutrition 12:562-569.

Tartibian B, Maleki BH, and Abbasi A. Omega-3 fatty acids supplementation attenuates inflammatory markers after eccentric exercise in untrained men. Clin J Sport Med 2011 Mar;21(2):131-7.

Uauy R, Hoffman DR, Mena P, Llanos A, Birch EE. Term infant studies of DHA and ARA supplementation on neurodevelopment: results of randomized controlled trials. 2003. The Journal of Pediatrics 143(4), S1:17-25.

Schools Physical Activity and Nutrition Survey (SPANS)

Connor WE. Importance of n-3 fatty acids in health and disease. 2000. Am J Clin Nutr 71(supply):171S-5S.

Dalton A, Wolmarans P, Witthuhn RC, Van stuijvenberg ME, Swanevelder SA, Smuts CM. A randomised control trial in schoolchildren showed improvement in cognitive function after consuming a bread spread, containing fish from a marine source. 2008. Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 80(2-3):143-9.

Hoffman DR, Theuer RC, Castañeda YS, Wheaton DH, Bosworth RG, O’Connor AR, Morale SE, Wiedemann LE, Birch EE. Maturation of Visual Acuity is Accelerated in Breast-Fed Term Infants Fed Baby Food Containing DHA-Enriched Egg Yolk. 2004. J Nutr 134:2307-13.

Simopoulos AP. 2002. The importance of the ratio of omega-6/omega-3 essential fatty acids. Biomed Pharmacother 56(8): 365-79.

Kiecolt-Glaser J, et al. 2012. Omega-3 supplementation lowers inflammation in healthy middle-aged and older adults: A randomized controlled trial. Brain, Behavior, and Immunity 26(6): 988-995.

Kiecolt-Glaser, et al. 2011. Omega-3 supplementation lowers inflammation and anxiety in medical students: A randomized controlled trial. Brain, Behavior, and Immunity 25(8): 1725-1734.

Surette M. 2008. The science behind dietary omega-3 fatty acids. CMAJ 178(2): 177-180.

Haag M. 2003. Essential fatty acids and the brain. Can J Psychiatry 48: 195-203.

Querques G, Forte Raimondo, Souied E. 2011. Retina and omega-3. J Nutr Metab [Internet] [accessed 11 April 2018] Available at https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3206354/

Kang J. 2012. Reduction of heart rate by omega-3 fatty acids and the potential underlying mechanisms. Front Physiol 3: 416.

Dyall S. 2015. Long-chain omega-3 fatty acids and the brain: a review of the independent shared effects of EPA, DPA, and DHA. Front Aging Neurosci [Internet] [accessed 5 April 2018] Available at https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnagi.2015.00052/full

Tan Z, et al. 2012. Red blood cell omega-3 fatty acid levels and markers of accelerated brain aging. Neurology 78(9): 658-664.

Denis I, Potier B, Heberden C, Vancassel S. 2015. Omega-3 polyunsaturated fatty acids and brain aging. Curr Opin Clin Nut Met Car 18(2): 139-146.

Coletta J, Bell S, Roman A. 2010. Omega-3 fatty acids and pregnancy. Rev Obstet Gynecol 3(4): 163-171.

Helland IB, et al. 2003. Maternal supplementation with very-long-chain n-3 fatty acids during pregnancy and lactation augments children’s IQ at 4 years of age. Pediatrics 111(1): e39-44.

Escamilla-Nuñez MC, et al. 2014. Omega-3 fatty acid supplementation during pregnancy and respiratory symptoms in children. Chest 146(2): 373-382.

Barker T, Henriksen VT, Martins TB, Hill HR, Kjeldsberg CR, Schneider ED, Dixon BM, & Weaver LK (2013). Serum 25-hydroxyvitamin D predicts muscular weakness after intense exercise. Nutrients, 5; 1253-75.

Barker T, Martins TB, Hill HR, Kjeldsberg CR, Dixon BM, Schneider ED, Henriksen VT, & Weaver LK (2014). Vitamin D sufficiency associates with an increase in anti-inflammatory cytokines after intense exercise in humans. Cytokine, 65: 134-137.

https://www.meg-3.com/en_US/health-benefits.html

D’autres lectures intéressantes

Selective focus happy couple hugging with positive pregnancy test in bedroom.

L’alimentation pendant la grossesse – établir le fondement d’une grossesse saine et d’un bébé en santé

La clé pour avoir un bébé en santé consiste à bien s’alimenter pendant la grossesse. Découvrez comment établir un régime alimentaire sain aux différentes étapes de la grossesse.

Lire maintenant

Food sources of omega 3 and healthy fats, top view.

Pour mieux comprendre les données sur les graisses alimentaires

Un aperçu des graisses alimentaires, de leur nature chimique et de leur rôle dans la nutrition. Découvrez les différences entre les types de gras et voyez comment ceux-ci s’intègrent à votre régime alimentaire.

Lire maintenant

Cinq savoureux aliments bons pour le cœur

Découvrez cinq aliments bons pour la santé du cœur et sachez pourquoi ils lui sont bénéfiques. Obtenez quelques conseils pour adopter un régime alimentaire bénéfique pour votre cœur.

Lire maintenant

*Ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Fédération américaine des aliments et drogues. Ce produit n’est destiné ni à diagnostiquer, ni à traiter, guérir ni empêcher les maladies.

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez? Veuillez lancer une nouvelle recherche ou poser une question ici