Vitamin D

Un moyen simple de faire le plein de soleil : Vitamin D d’USANA

Vitamin D d’USANA

Favorisez votre mieux-être au quotidien ainsi que la force et la santé de votre organisme avec un supplément de vitamine D3 aussi doté d’une forte teneur en vitamine K2.*

Le soleil. Aussi vrai qu’il nourrit l’âme, il le fait aussi pour le corps en l’aidant à créer de la vitamine D. Toutefois, si vous voulez que tout votre approvisionnement en vitamine D provienne du soleil, il vous faudra une détermination à toute épreuve. En premier lieu, assurez-vous de vivre près de l’équateur pendant la plus grande partie de l’année pour bénéficier d’un rayonnement solaire optimal. Ensuite, passez au moins 10 à 15 minutes à l’extérieur entre 10 h et 15 h un jour sur deux, en exposant le plus possible votre peau au soleil. Laissez tomber l’écran solaire, mais évitez aussi le coup de soleil qui endommagerait votre peau.

Compliqué, n’est-ce pas? Vous avez des choses à faire, des endroits où aller et des gens à voir. Alors, simplifiez-vous la vie – habillez-vous, appliquez chaque jour un écran solaire et nourrissez votre organisme en prenant Vitamin D d’USANAMD toute l’année.*

Il y a fort à parier que vous devrez ajouter un supplément à votre dose de soleil. Une personne sur deux dans le monde souffre d’une carence et ce pourrait être vous. Il est important que votre apport en vitamine D soit suffisant, car c’est un nutriment essentiel que l’on associe à la préservation de la santé à bien des égards. En effet, la vitamine D :

  • préserve une santé et une fonction cellulaires normales*
  • favorise la minéralisation et la croissance des os et des dents*
  • favorise la force et la coordination musculaires*
  • contribue à un fonctionnement immunitaire robuste et équilibré*

On a établi un lien entre la prise de suppléments de vitamine D et la santé à long terme.  La formule de Vitamin D d’USANA comporte aussi un autre bienfait capital pour un état de bien-être à vie : le produit est particulièrement bon pour le cœur en raison de sa forte teneur en vitamine K2, un nutriment important pour la santé cardiovasculaire.*

Si vous passez beaucoup de temps dehors à vous exposer au soleil, il se peut que la plupart du temps, vous n’ayez pas besoin d’un supplément de vitamine D en plus de votre multivitamine régulière. Par contre, si comme la plupart des gens, vous n’obtenez pas la dose de soleil voulue tous les jours, essayez de passer plus de temps dans la nature, tout en prenant Vitamin D d’USANA comme source personnelle d’ensoleillement.

SHOP HERE

Des perspectives plutôt sombres pour l’apport en vitamine D

L’état de la vitamine D est un facteur de préservation de la santé. Cependant, la carence et un apport insuffisant de cette vitamine sont chose courante. Des rapports ne cessent de montrer que des populations partout dans le monde ont une carence en vitamine D. Aux États-Unis seulement, l’apport quotidien en vitamine D est insuffisant pour les deux tiers de la population.

Déjà fort répandu, le problème prend de l’ampleur et ses répercussions sur l’état de santé général pourraient être très sérieuses. Un lien a été établi entre les faibles niveaux de vitamine D et divers problèmes causés par une mauvaise santé chez des populations partout dans le monde.

Un certain nombre de facteurs contribuent à des niveaux trop faibles de vitamine D :

Une exposition insuffisante au soleil

L’être humain a connu son évolution dans la nature, sans cesse exposé au soleil. Son organisme a donc acquis la capacité de convertir les rayons ultraviolets (UVB) en une substance vitale agissant comme une vitamine et une hormone pour favoriser la santé : la vitamine D.

Dans notre monde moderne, les contextes favorables à une exposition au soleil sont malheureusement plus rares. Les gens passent de plus en plus de temps à l’intérieur. La peur du cancer de la peau et du vieillissement prématuré les incite à porter un écran solaire et à bien se couvrir à l’extérieur. Cette exposition insuffisante au soleil explique la baisse notable du taux de vitamine D naturelle.

Le lieu de résidence

Repérez l’équateur sur un globe terrestre. Plus notre lieu de résidence s’en éloigne, plus il est difficile pour notre organisme d’utiliser la lumière du soleil pour produire de la vitamine D. C’est alors la percée plus angulaire du soleil qui, une fois encore, bloque la traversée de l’atmosphère par une plus grande quantité de rayons UVB, surtout en hiver. La pollution est un autre facteur qui influe sur la quantité de rayons UVB qui peut atteindre notre peau. 

L’heure du jour et le temps de l’année

En automne et en hiver, l’angle du soleil entraîne une diminution de la quantité de rayons UVB qui traversent l’atmosphère. Le processus se répète dans les premières et dernières heures de la journée. Plus l’heure du midi approche, plus le corps reçoit de rayons UVB.

Pour le vérifier, il suffit de mesurer la longueur de l’ombre que nous projetons en nous tenant debout à l’extérieur. Si l’ombre d’une personne dépasse sa taille, une quantité réduite de rayons UVB atteint le corps et par conséquent, la production de vitamine D diminue. 

L’âge

Outre le fait que les personnes âgées passent généralement plus de temps à l’intérieur, en raison de leur mobilité réduite,  la corrélation entre l’âge et la carence en vitamine D s’établit de deux façons.  D’abord, avec l’âge, la peau perd en partie sa capacité d’absorption de la vitamine D. Ensuite, les reins  deviennent de moins en moins efficaces à convertir la vitamine D provenant du soleil en une forme utilisée par l’organisme.  

La couleur de la peau

Les personnes à la peau plus foncée courent un risque accru de carence en vitamine D, car il y a une corrélation directe entre la pigmentation de la peau et la production de vitamine D par l’organisme. Certaines études laissent supposer que pour produire une quantité comparable de vitamine D, une peau plus foncée devrait être exposée 10 fois plus longtemps au soleil qu’une peau plus pâle.

L’excès de poids

La vitamine D est liposoluble — autrement dit, ce sont les lipides dans l’organisme qui la recueillent et l’emmagasinent. L’excès de poids s’accompagne d’un excédent de lipides qui doit absorber une quantité équivalente de vitamine D. L’apport nécessaire en vitamine D dépasse ainsi celui exigé quand le pourcentage de gras corporel est plus faible.

Les troubles intestinaux

Certains troubles intestinaux nuisant à l’absorption des gras peuvent aussi réduire l’absorption de vitamine D.

Ajoutés à votre régime alimentaire quotidien, certains aliments peuvent vous procurer de la vitamine D : poisson gras (saumon et truite), lait (de vache, d’amande ou de soja), yogourt, jaune d’œuf, céréales et jus d’orange enrichis. Cependant, ces sources contiennent une quantité plutôt faible de vitamine D.

Il est difficile de s’exposer suffisamment au soleil pour permettre à l’organisme de produire de la vitamine D. En fonction de vos habitudes, il se peut que votre régime alimentaire quotidien ne vous assure pas non plus un apport suffisant. Heureusement, vos perspectives à cet égard peuvent s’améliorer, puisque la plupart des spécialistes s’entendent : la prise de suppléments est un moyen sensé et sûr d’accroître votre apport de vitamine D.*

SHOP HERE

Laissez entrer le soleil tout l’année avec Vitamin D d’USANA

Même si un apport de 50 microgrammes (mcg) peut paraître négligeable, pour l’obtenir, vous devrez consommer plus de 14 tasses de lait ou quatre portions de saumon par jour… alors qu’un seul comprimé de Vitamin D d’USANA vous le procure.*

Mieux encore, comme le supplément Vitamin D d’USANA est une excellente source de la forme la plus utile de vitamine D – le cholécalciférol (vitamine D3) – c’est un produit de choix qui aide à éviter la carence. Les recherches laissent entendre que la vitamine D3 est supérieure à l’ergocalciférol (vitamine D2) lorsqu’il s’agit d’accroître le taux sanguin de vitamine D active. Une étude clinique menée par les scientifiques d’USANA vient confirmer cet accroissement. Les résultats de l’étude indiquent que les sujets ayant pris les multivitamines ou Vitamin D d’USANA ont six fois plus de chances d’avoir un taux optimal de vitamine D.*

Vitamin D d’USANA est aussi enrichi d’un autre nutriment qui peut manquer dans votre alimentation quotidienne : la vitamine K2. Celle-ci agit avec la vitamine D pour assurer une utilisation adéquate du calcium par l’organisme, ce qui favorise la santé cardiovasculaire et squelettique.*

Un comprimé renferme 30 mcg de vitamine K2 de types ménaquinone-4 (MK-4) et ménaquinone-7 (MK-7). ( Ménaquinone suivi d’un chiffre décrit simplement des sous-types de molécules de vitamine K aux structures légèrement différentes.) En fournissant ces deux types de vitamine K, le produit vous procure des bienfaits similaires à ceux que vous obtenez d’un régime alimentaire varié.

La vitamine K de forme MK-4 provient de sources animales comme le beurre, le foie et les œufs. De plus, votre organisme synthétise une petite quantité de la vitamine K1 sous la forme MK-4  (provenant de légumes feuillus verts).

La forme MK-7 de la vitamine K est tirée d’aliments fermentés généralement plus populaires dans les cultures asiatiques, comme le natto, un aliment fermenté japonais à base de soja. D’une pureté exceptionnelle, la MK-7 utilisée dans Vitamin D est conçue expressément pour être  identique aux molécules actives que l’on trouve dans la nature, ce qui contribue à une efficacité durable.*

SHOP HERE

Un des nombreux bienfaits de Vitamin D : la santé cellulaire

USANA classe à juste titre Vitamin D dans la catégorie « santé cellulaire », en raison des récepteurs de la vitamine D que possèdent bon nombre de tissus et cellules dont le fonctionnement adéquat requiert cette vitamine.*

La vitamine D se distingue de toutes les autres en raison des conversions qu’elle subit dans l’organisme. D’abord, la 25-hydroxyvitamine D (ou 25(OH)D) est produite par une réaction entre la vitamine D3 provenant de votre peau ou de votre alimentation et des enzymes hépatiques. Qualifiée de prohormone, cette forme est en fait un précurseur d’une hormone qui devient active après sa métabolisation.

Dès que votre organisme en a besoin, il convertit ensuite la 25(OH)D en une forme active de la vitamine D appelée calcitriol ou 1,25-dihydroxyvitamine D (1α,25(OH)2D3). (Pour simplifier les choses, nous nous nous en tiendrons à l’appellation « vitamine D » ou «vitamine D active ».)

Votre organisme contrôle étroitement le taux circulant de vitamine D active. Par contre, un supplément peut contribuer à rendre disponible au besoin une bonne quantité de 25(OH)D à des fins de conversion sous sa forme active. Et votre organisme en a grand besoin, car les hormones de vitamine D active influent sur bon nombre d’activités biologiques en envoyant des messages via les sites récepteurs.

Des douzaines de tissus sont dotés de récepteurs de vitamine D, y compris (mais sans s’y limiter) dans les cellules des tissus suivants :

  • Peau
  • Muscles
  • Glande thyroïde
  • Cerveau et système nerveux central
  • Glandes surrénales
  • Côlon
  • Prostate
  • Seins

On estime que la vitamine D régule aussi entre 200 et 300 gènes.

L’influence de la vitamine D est prévalente dans l’organisme, ce qui explique qu’elle soit associée à de très nombreuses incidences en matière de santé. Des travaux de recherche sont activement menés afin de déterminer l’ampleur de ces différents liens avec la carence en vitamine D. La science reconnaît aujourd’hui l’influence de la vitamine D sur de nombreux systèmes de l’organisme, celle exercée sur le système squelettique étant la plus étudiée.*

SHOP HERE

Aidez à préserver la résistance de votre système squelettique avec Vitamin D

On ne peut évoquer la santé des os et des dents sans songer au calcium. Il est largement reconnu comme un constituant incontournable d’un squelette robuste. Pourtant, l’importance d’autres nutriments est aussi indéniable.

Les vitamines D et K sont deux nutriments essentiels pour atténuer la perte osseuse liée à l’âge et pour préserver la masse osseuse. Il faut donc en avoir un excellent apport pendant toute la vie. Avec l’âge, il devient particulièrement important de conserver un squelette résistant et robuste, afin de rester stable en position debout.*

La vitamine D agit en contribuant à l’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin. La vitamine K aide aussi à l’utilisation adéquate du calcium par l’organisme en participant à l’activation de l’ostéocalcine, une hormone qui extrait le calcium du sang pour le lier aux os.*

La vitamine soleil ne se contente pas de transporter le calcium vers les os. En effet, la vitamine D amorce le processus d’extraction du calcium de vos os s’il est absent de votre régime alimentaire et que votre organisme en réclame.*

Au-delà de la santé osseuse, on a associé la carence en vitamine D à la faiblesse et à une mobilité articulaire réduite. On a aussi montré que la vitamine D est bénéfique à la récupération musculaire après un exercice intensif. Les nutriments contenus dans Vitamin D d’USANA peuvent aussi favoriser un bon fonctionnement des muscles et des articulations, procurant ainsi au squelette un soutien complet.*

SHOP HERE

La vitamine K2 : excellente pour votre santé cardiovasculaire

Des travaux de recherche ont permis d’établir un lien entre un taux suffisant de vitamine D et la santé cardiaque. La vitamine K2 que renferme Vitamin D d’USANA joue aussi un rôle dans un processus important qui peut être bénéfique pour votre cœur. Elle active le gène de la protéine matricielle GLA (MGA). La production de MGA est nécessaire, car celle-ci tient lieu d’enseigne de « sens interdit ». À l’inverse de l’hormone ostéocalcine qui incorpore le calcium dans vos os, la protéine MGA éloigne ce minéral des sites où il est indésirable : vos tissus mous. Comme ce processus favorise la santé des vaisseaux sanguins et, par conséquent, un débit sanguin normal, la vitamine K joue ainsi un rôle important dans la préservation de la santé cardiovasculaire.*

Un lien a aussi été établi entre la vitamine K2 et une bonne fonction endothéliale, un facteur important de la santé cardiovasculaire.*

SHOP HERE

La vitamine D : la clé de votre immunité

Que ce soit pendant les longues journées d’été ou les jours raccourcis de l’hiver, le rythme de la vie ne cesse de s’accélérer. Aucun répit non plus pour votre système immunitaire. Vitamin D d’USANA peut vous aider à rester en forme pour suivre ce rythme accéléré… quelle que soit la saison.

La vitamine D favorise la santé et l’équilibre du système immunitaire. Elle agit dans tout l’organisme pour en préserver le bon fonctionnement, y compris dans certaines zones que vous n’associez sans doute pas à l’immunité, comme la peau. Le rôle principal de la vitamine D dans la fonction immunitaire est de réguler et différencier les cellules du système immunitaire. Autrement dit, elle aide à créer des cellules immunitaires spécialisées.*

La vitamine D contribue aussi à contrôler les réponses immunitaires par le biais de la communication cellulaire. La plupart des cellules immunitaires sont dotées de récepteurs de vitamine D et quand celle-ci se lie à des récepteurs cellulaires, elle envoie des messages qui favorisent bon nombre de réponses naturelles qui peuvent contribuer à préserver votre santé. Certaines de ces réponses peuvent parfois amorcer la production d’une quantité accrue de vitamine D active dans les zones où il le faut et au moment voulu.*

SHOP HERE

Quelle quantité de vitamine D vous faut-il?

Un supplément de vitamine D est essentiel en hiver, puisque vous êtes plus souvent à l’intérieur et portez des vêtements qui vous couvrent des pieds à la tête. L’hiver fini, votre organisme a tout de même encore besoin de ce qui lui fait du bien. En fait, les recherches montrent que la plupart des gens n’obtiennent pas autant de vitamine D par l’exposition au soleil qu’ils le croient.  C’est pourquoi Vitamin D d’USANA est formulé avec une quantité élevée de vitamine D pour aider à en prévenir la carence toute l’année.*

Selon de nombreux spécialistes, l’apport quotidien recommandé (AQR) de vitamine D diffère sensiblement de celui que la science préconise. Le Food and Nutrition Board des États-Unis établit à seulement 15 mcg (600 UI) par jour l’apport recommandé pour la plupart des adultes, quand des apports beaucoup plus élevés sont presque toujours nécessaires pour obtenir une concentration optimale, c’est-à-dire de 40 à 60 ng/ml de 25(OH)D.*

Une étude interne chez USANA a permis de conclure qu’il est nécessaire de prendre un supplément allant jusqu’à 5 000 UI de vitamine D3, c’est-à-dire un apport quotidien d’environ 125 mcg, pour obtenir un taux optimal. Cette quantité est conforme à la recommandation du Vitamin D Council.*

Signes de carence en vitamine D

 Pour connaître avec certitude l’état de votre vitamine D, il faut en faire le test. Voici quelques signes que vous pourriez remarquer en cas de carence en vitamine D :

Sensation de fatigue

Il semble qu’un faible apport en vitamine D influe sensiblement sur l’humeur.  L’exposition au soleil ou à une lumière vive amène le cerveau à produire de la sérotonine à un rythme plus rapide – une hormone qui influe sur l’humeur.

 Douleur osseuse et articulaire

Bon nombre de gens qui souffrent à leur insu d’une carence en vitamine D se plaignent de douleurs lombaires, ce qui peut être lié à un affaiblissement des os. En cas de carence, l’absorption du calcium et du phosphore risque d’être inefficace, ce qui peut influer sur la masse osseuse.

Les crampes musculaires, la douleur, la faiblesse, la fatigue et la perte de cheveux ont aussi été attribués à un faible taux de vitamine D. Si l’un ou l’autre de ces symptômes apparaissent, consultez un professionnel en soins de santé et demandez-lui de vérifier votre taux de vitamine D.

Voilà pourquoi Vitamin D d’USANA est conçu pour être complémentaire à d’autres suppléments USANA, y compris les CellSentials, MagneCal D et BiOmega. Vous avez ainsi un moyen simple d’obtenir un apport quotidien de 50 mcg (2 000 UI) de vitamine D3. En prenant ces produits USANA ensemble, la plupart des adultes en santé peuvent ainsi obtenir un apport idéal et profiter du même coup des bienfaits d’un supplément de vitamine D pour la santé.

Mieux encore, en prenant les CellSentials et le supplément Vitamin D tous les jours, vous obtenez un apport de 570 mcg de vitamine K, dont 90 mcg de vitamine K2. (Vita Antioxidant renferme 480 mcg de vitamine K1, ce qui favorise la coagulation sanguine et la santé osseuse).*

Principaux ingrédients

  • Vitamine D3
  • Vitamine K2

Voir la liste complète des ingrédients

Mode d’emploi

Prendre un (1) comprimé par jour, de préférence en mangeant.

Garder hors de la portée des enfants. Consultez un professionnel en soins de santé si vous êtes enceinte, allaitez, prenez un médicament délivré sur ordonnance, ou souffrez d’un problème de santé.  Si vous dépassez l’apport maximal tolérable (AMT) de 100 mcg (4 000 UI/par jour) de vitamine D, il est recommandé de passer des tests sanguins régulièrement pour vérifier l’état de la vitamine D et du calcium.

Idéal pour

  • Les adultes en santé
  • Les adultes avec un excès de poids ou obèses (carence probable)
  • Les personnes qui utilisent régulièrement un écran solaire ou qui restent le plus souvent à l’intérieur
  • Régime kasher (Formule des États-Unis certifiée kasher)

Vitamin D d’USANA – Questions fréquemment posées

Puis-je prendre plus d’un comprimé de Vitamin D par jour?

USANA peut seulement vous recommander de suivre la posologie conseillée et tout autre mode d’emploi applicable, tels qu’ils sont énoncés sur l’étiquette du produit. Si vous jugez avoir besoin d’une dose plus élevée de vitamine D, veuillez consulter un professionnel en soins de santé.

Vitamin D d’USANA comporte une mise en garde relative aux tests sanguins. Pourquoi?

L’étiquette sur le flacon de Vitamin D d’USANA comporte la mise en garde suivante :
« Garder hors de la portée des enfants. Consultez votre médecin si vous êtes enceinte, allaitez, prenez un médicament délivré sur ordonnance, ou souffrez d’un problème de santé.  Si vous dépassez l’apport maximal tolérable (AMT) de 100 µg (4 000 UI/par jour) de vitamine D, il est recommandé de passer des tests sanguins régulièrement pour vérifier l’état de la vitamine D et du  calcium. »

Outre la mise en garde normale sur les suppléments, celle d’ordre général portant sur les tests sanguins est donnée à titre de précaution. Il n’y a aucun cas documenté de toxicité de la vitamine D à une dose inférieure à  30 000 UI. Par contre, l’apport maximal tolérable de vitamine D est actuellement fixé à 100 µg (4 000 UI) par jour. Notre entreprise se fait un devoir de sensibiliser et d’informer ses clients.

Malheureusement, bon nombre d’utilisateurs de suppléments alimentaires ne se méfient pas d’un excès possible ou ne veulent pas suivre les indications figurant sur l’étiquette. Nous présentons cette mise en garde supplémentaire, car même si la carence en vitamine D est répandue, il ne faut pas prendre des produits contenant cette vitamine sans se soucier de la sûreté.

À ceux qui sont préoccupés par la sécurité, qui sont soumis régulièrement à une exposition solaire inhabituelle ou qui veulent connaître avec certitude leur taux sanguin de vitamine D, nous conseillons de faire vérifier ce taux avant de prendre des suppléments de vitamine D en forte quantité.

Y a-t-il des contre-indications à la prise de vitamine D?

Il peut y avoir des contre-indications à prendre des suppléments de vitamine D avec certains types de médicaments (y compris les stéroïdes et les hypocholestérolémiants)  Avant d’utiliser des suppléments de vitamine D, les personnes qui prennent des médicaments doivent d’abord consulter un professionnel en soins de santé.

Comment convertir des microgrammes en UI?

1 microgramme de vitamine D = 40 UI vitamine D

Par ex. :  50 mcg de vitamine D = 2 000 UI de vitamine D

Références

Ginde A, Liu M, Camargo Jr. C. 2009. Demographic Differences and Trends of Vitamin D Insufficiency in the US Population, 1988-2004. Arch Intern Med. 169(6):626–632.

Looker AC, et al. Serum 25-hydroxyvitamin D status of the US population: 1988- 1994 compared with 2000-2004. 2008. AJCN 88(6):1519-1527.

Bodnar LM, Simhan HN, Powers RW, Frank MP, Cooperstein E, Roberts JM. High Prevalence of Vitamin D Insufficiency in Black and White Pregnant Women Residing in the Northern United States and Their Neonates. 2007. J Nutr 137:447-452.

Nair R, Maseeh A. 2012. Vitamin D: The “sunshine” vitamin. J Pharmacol Pharmacother 3(2): 118-126.

Sadat-Ali M, et al. 2018. Correlation of symptoms to serum vitamin D levels? Clin Nutr ESPEN 24: 31-34.

Ju SY, Lee YJ, Jeong SN. 2013. Serum 25-hydroxyvitamin D levels and the risk of depression: a systematic review and meta-analysis. J Nutr Health Aging 17(5): 447-55.

Erkal MZ, et al. 2006. High prevalence of vitamin D deficiency, secondary hyperparathyroidism and generalized bone pain in Turkish immigrants in Germany: identification of risk factors. Osteoporos Int 17(8): 1133-40.

Vitamin D Council. https://www.vitamindcouncil.org/about-vitamin-d/how-do-i-get-the-vitamin-d-my-body-needs/

Oliveri B, et al. 2015. Vitamin D3 seems more appropriate than D2 to sustain adequate levels of 25OHD: a pharmacokinetic approach. Eur J Clin Nutr 69(6): 797-702.

Tripkovic L, et al. 2012. Comparison of vitamin D2 and vitamin D3 supplementation in raising serum 25-hydroxyvitamin D status: a systematic review and meta-analysis. Am J Clin Nutr 95(6): 1357-1364.

Shea MK, et al 2008. Vitamin K and Vitamin D Status: Associations with Inflammatory Markers in the Framingham Offspring Study. Am J Epidemiol 167(3): 313-20.

Binkley N, et al. 2007. Low Vitamin D Status despite Abundant Sun Exposure. J Clin Endroclinol Metab 92(6): 2130-5.

Norman A. 2008. From vitamin D to hormone D: fundamentals of the vitamin D endocrine system essential for good health. Am Jour Clin Nutr 88(2): 491S-499S.

DeLuca HF. Overview of general physiologic features and functions of vitamin D. 2004. Am J Clin Nutr 80(6 Suppl):1689S-1696S.

Holick MF, et al. 2011. Evaluation, Treatment, and Prevention of Vitamin D Deficiency: An Endocrine Society Clinical Practice Guideline. J Clin Endorcrinol 96(7): 1911-30.

Vitamin D (Calcitriol). Vivo Pathophysiology [Internet] [accessed 25 July 2018] Available at http://www.vivo.colostate.edu/hbooks/pathphys/endocrine/otherendo/vitamind.html

Bischoff-Ferrari HA, Willett WC, Wong JB, Giovannucci E, Dietrich T, Dawson-Hughes B. Fracture prevention with vitamin D supplementation: a meta-analysis of randomized controlled trials. 2005. JAMA 293(18):2257-2264.

Feskanich D, Willett WC, Colditz GA. Calcium, vitamin D, milk consumption, and hip fractures: a prospective study among postmenopausal women. 2003. Am J Clin Nutr 77(2):504-511.

Holick MF. Vitamin D: importance in the prevention of cancers, type 1 diabetes, heart disease, and osteoporosis. 2004. Am J Clin Nutr 79(3):362-371.

Papadimitropoulos E, et al. Meta-analyses of therapies for postmenopausal osteoporosis. VIII: Meta-analysis of the efficacy of vitamin D treatment in preventing osteoporosis in postmenopausal women. 2002. Endocr Rev 23(4):560-9.

Knapen MH, et al. 2013. Three-year low-dose menaquinone-7 supplementation helps decrease bone loss in healthy postmenopausal women. Osteoporos Int 24(9): 2499-507.

Bolton-Smith C, et al. 2007. Two-year randomized controlled trial of vitamin K1 (phylloquinone) and vitamin D3 plus calcium on the bone health of older women. J Bone Miner Res 22(4): 509-19.

Palermo A, et al. 2017. Vitamin K and osteoporosis: Myth or reality? Metabolism 70: 57-71.

Janssen HC, Samson MM, Verhaar HJ. 2002. Vitamin D deficiency, muscle function, and falls in elderly people. Am J Clin Nutr 75(4): 611-5.

Wimalawansa SJ. 2012. Vitamin D in the new millennium. Curr Osteoporos Rep 10(1): 4-15.

Close GL, et al. 2013. Assessment of vitamin D concentration in non-supplemented professional athletes and healthy adults during the winter months in the UK: implications for skeletal muscle function. J Sports Sci 31(4): 344-53.

Manoy P, et al. 2017. Vitamin D Supplementation Improves Quality of Life and Physical Performance in Osteoarthritis Patients. Nutrients 9(8): pii: E799.

Apaydin M, et al. 2018. The effects of single high-dose or daily low-dosage oral colecalciferol [sic] treatment on vitamin D levels and muscle strength in postmenopausal women. BMC Endocr Disord 18(1): 48.

Zhang FF, et al. 2014. Vitamin D Deficiency Is Associated with Progression of Knee Osteoarthritis. J Nutr 144(12): 2002-2008.

Jamil NA, et al. 2017. The relationship between vitamin D status and muscle strength in young healthy adults from sunny climate countries currently living in the northeast of Scotland. Osteoporos Int 28(4): 1433-1443.

Maresz K. 2015. Proper Calcium Use: Vitamin K2 as a Promoter of Bone and Cardiovascular Health. Integr Med (Encinitas). 14(1): 34-9.

Barker T, et al. 2013. Higher serum 25-hydroxyvitamin D concentrations associate with a faster recovery of skeletal muscle strength after muscular injury. Nutrition & Metabolism 10: 1-10.

Gröber U, Reichrath J, Holick MF, Kisters K. 2014. Vitamin K: an old vitamin in a new perspective. Dermatoendocrinol 6(1): e968490.

Edfeldt K, et al. 2010. T-cell cytokines differentially control human monocyte antimicrobial responses by regulating vitamin D metabolism. Proc Natl Acad Sci U S A 107(52): 22593-8.

Aranow C. 2011. Vitamin D and the immune system. J Investig Med 59(6): 881-6.

Misra D, et al. 2013. Vitamin K Deficiency Is Associated with Incident Knee Osteoarthritis. Am J Med 126(3): 243-248.

Shea MK, et al. 2015. The association between vitamin K status and knee osteoarthritis features in older adults: The Health, Aging and Body Composition Study. Osteoarthritis Cartilage 23(3): 370-378.

Mostafa W, Hegazy R. 2015. Vitamin D and the skin: focus on a complex relationship: a review. J Adv Res 6(6): 793-804.

Ghai B, et al. 2015. High prevalence of hypovitaminosis D in Indian chronic low back patients. Pain Physicial 18(5): E853-62.

e Silva AV, et al. 2103. Association of back pain with hypovitaminosis D in postmenopausal women with low bone mass. BMC Musculoskelet Disord 14: 184.

D’autres lectures intéressantes

Le système immunitaire : votre garde du corps

Un système immunitaire fonctionnel et en santé est une machine multicouche complexe, composée de sous-systèmes, tissus et organes, et réglée par de nombreux processus.

Lire maintenant

Santé osseuse : bien comprendre l’anatomie des os

Grâce à l’anatomie de vos os, votre squelette est beaucoup plus que la simple structure de votre corps. Apprenez à mieux connaître votre système squelettique et découvrez les moyens de préserver votre santé osseuse.

Lire maintenant

De A à K : votre guide complet des vitamines

Des notions de base sur les vitamines et leur utilité pour votre santé. Apprenez-en davantage sur les vitamines nécessaires à votre organisme.

Lire maintenant

*Ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Fédération américaine des aliments et drogues. Ce produit n’est destiné ni à diagnostiquer, ni à traiter, guérir ni empêcher les maladies.

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez? Veuillez lancer une nouvelle recherche ou poser une question ici