Pure Rest™

Avec Pure RestMC d’USANAMD, profitez d’une bonne nuit de sommeil pour entreprendre la journée du bon pied<

Pure RestMC d’USANAMD

Donnez un coup de pouce à votre organisme en lui procurant la dose de mélatonine qu’il lui faut pour favoriser votre cycle naturel de veille et sommeil.

La vie est remplie de défis. Pour être prêt à les relever – sur le plan physique, mental et émotionnel – vous devez miser sur une période de sommeil adéquate. Sans compter qu’en profitant régulièrement de sept à neuf heures de sommeil, vous favorisez votre état de santé et de mieux-être général. Si vous avez parfois besoin d’un peu d’aide pour tomber dans les bras de Morphée, Pure RestMC d’USANAMD peut vous à aider à trouver le sommeil afin d’amorcer la journée frais et dispos.*

Pure Rest est un supplément de mélatonine à action rapide qui favorise les cycles naturels de repos et d’activité de l’organisme en s’ajoutant à la production naturelle de mélatonine la nuit. Pris au coucher, Pure Rest assure le rythme circadien naturel de l’organisme en lui signalant qu’il est l’heure de dormir. Ce supplément est particulièrement pratique si vos habitudes de sommeil ont été perturbées par des heures de travail irrégulières, des voyages ou le décalage horaire.*

Pure Rest n’est pas un somnifère et ne crée pas d’accoutumance. Intégrez-le tout naturellement à votre rituel à l’heure du coucher afin de pouvoir atteindre, chaque nuit, le doux pays des rêves.*

SHOP HERE

Réagissez au manque de sommeil

Lorsque la vie se complique, il peut arriver que vous ne dormiez pas suffisamment. Si, en plus, vous avez parfois de la difficulté à vous endormir, le moment est venu de prendre votre sommeil en main.

En plus de vous sentir épuisé, bougon et confus, le manque de sommeil, même une seule nuit, peut avoir des répercussions négatives sur votre bien-être mental et physique.

Sachez que si vous êtes en manque de sommeil, votre cas est loin d’être unique. Des millions de gens souffrent d’insomnie. Et cette situation est tellement courante qu’elle est devenue la nouvelle norme. Or, ce manque de sommeil est considéré par l’Institute of Medicine comme un problème de santé grandissant qui reste à résoudre. Et pour cause.

Un sommeil de qualité favorise la santé sous une foule d’aspects :

  • Réparation de l’organisme après une exposition au stress quotidien et aux radicaux libres*
  • Fonction immunitaire*
  • Réparation des tissus (notamment les articulations) et croissance saine des muscles*
  • Remise en forme*
  • Santé cardiovasculaire*
  • Maintien d’une glycémie saine (à la condition qu’elle soit normale au départ)*
  • Maintien de l’appétit, de l’apport nutritionnel et du poids*
  • Fonction cognitive normale et humeur stable*
  • Vision*
  • Apparence de la peau*

En plus de vous aider à vous sentir plus énergique et plus productif, une période de sommeil adéquate permet d’annuler certains effets de l’usure normale sur votre organisme et d’accroître vos chances de vivre en meilleure santé.*

Quel est l’objectif à atteindre? En fonction d’un examen scientifique rigoureux d’études établissant un lien entre la durée du sommeil et la santé, le rendement et la sécurité, la National Sleep Foundation conseille aux adultes de dormir régulièrement de sept à neuf heures par nuit. Le groupe d’experts a constaté que les répercussions négatives sur le bien-être de ceux qui dormaient en moyenne moins de six heures par nuit était plus importantes que celles sur les personnes qui dorment en moyenne entre sept et huit heures par nuit.*

SHOP HERE

Le rythme circadien

Le cycle de sommeil dépend de l’horloge biologique interne appelée rythme circadien. Cette période de 24 heures régule un certain nombre de fonctions biologiques, notamment le fait de signaler à votre organisme qu’il est temps de dormir ou de se réveiller. Le rythme circadien est un processus naturel de l’organisme qui peut être influencé par des facteurs extérieurs.

Les facteurs suivants peuvent nuire à votre rythme de sommeil (ou sa qualité) :

  • Stress
  • Quarts de travail de nuit
  • Décalage horaire
  • Éclairage artificiel (notamment les ampoules à DEL et l’éclairage bleu de votre téléphone intelligent ou autre appareil électronique)
  • Consommation d’alcool ou de drogues
  • Âge (les taux de mélatonine pouvant baisser naturellement, vous aurez tendance à souffrir davantage de troubles du sommeil)

Fixez-vous comme priorité de profiter régulièrement d’une bonne nuit de sommeil. Exercice quotidien, utilisation restreinte des appareils électroniques, exposition réduite à la lumière avant d’aller au lit, environnement de sommeil sombre et douillet – voilà autant de mesures à adopter pour profiter d’un sommeil de qualité. Et pour mieux soutenir votre rythme circadien naturel, donnez à votre organisme la dose de mélatonine qu’il lui faut pour se reposer adéquatement.

SHOP HERE

Trouvez le sommeil pour assurer votre santé avec Pure Rest d’USANA

La clé du sommeil réside dans la mélatonine. Le site principal de production de cette hormone qui se forme naturellement est la glande pinéale située dans le cerveau, et sa tâche première est la régulation des cycles normaux de sommeil et de veille. Le jour, l’organisme n’en produit pas, mais le soir, le taux de mélatonine augmente naturellement et demeure élevé pendant la plus grande partie de la nuit, ce qui signale à l’organisme qu’il est temps de dormir.

Pour hausser votre taux de mélatonine à partir de sources végétales, ajoutez à votre alimentation tomates, olives, noix de Grenoble ou fraises. Ou encore, prenez du tryptophane – un acide aminé essentiel utilisé par l’organisme pour fabriquer de la mélatonine – que l’on retrouve dans les œufs, la volaille, les produits laitiers, les pois chiches et les amandes.

Pour obtenir un taux fiable de mélatonine qui aide à imiter l’activité de votre hormone de sommeil naturelle, optez pour Pure Rest d’USANA. À saveur d’orange, chaque comprimé contient 2 milligrammes (mg) de mélatonine pure sans sucre ni ingrédient de source animale. Et puisque le comprimé est sécable, vous pouvez facilement le fragmenter en deux pour prendre la dose qui vous convient.*

Pris environ une heure avant le coucher, le supplément Pure Rest contribuera à l’augmentation graduelle de votre taux de mélatonine de sorte qu’en devenant moins vigilant et plus somnolent, vous vous endormiez tout naturellement. C’est une façon saine d’assurer le sommeil sans éprouver d’effets secondaires graves. Mais vous devrez prendre Pure Rest au moins cinq heures avant l’heure de votre réveil afin de pouvoir vous sentir régénéré et concentré le lendemain.*

Si vous craignez que le manque de sommeil ne gâche vos vacances ou vous rende somnolent pendant un voyage d’affaires, adoptez Pure Rest comme compagnon de voyage. Il peut aider à réduire les effets du décalage horaire, surtout si vous voyagez vers l’Est ou traversez plus de deux fuseaux horaires. En fait, lors du passage de plusieurs fuseaux horaires, une dose d’environ 5 mg s’est avérée la plus efficace.*

À tous les oiseaux de nuit : Il pourrait être particulièrement important de prendre des suppléments de mélatonine avec Pure Rest si vous êtes exposé à un éclairage artificiel. L’exposition à la lumière peut dérégler votre rythme circadien et supprimer la libération naturelle de la mélatonine. En croyant qu’il est encore l’heure d’être productif, votre organisme ne vous aidera pas à vous endormir. Pure Rest peut aider à synchroniser le cycle naturel de lumière et d’obscurité de votre organisme afin d’assurer une structure de sommeil plus naturelle.*

Pure Rest protège aussi la santé au niveau cellulaire tout en contribuant à votre sommeil. La mélatonine peut agir comme neutralisant des radicaux libres en plus d’aider à soutenir les enzymes antioxydantes naturelles de l’organisme. Ainsi, en assurant une défense contre le stress oxydatif qui endommage les cellules, Pure Rest offre encore plus de bienfaits pour les processus réparateurs dont le corps fait l’objet pendant le sommeil.*

Principaux ingrédients

  • Mélatonine

Voir la liste complète des ingrédients

Mode d’emploi

Adultes : Prendre de ½ à 2 comprimés solubles, au besoin, une heure avant le coucher pour soulager les problèmes d’insomnie occasionnelle.

L’insomnie peut être un symptôme d’une maladie sous-jacente grave. Gardez hors de la portée des enfants. Consultez votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, prenez un médicament délivré sur ordonnance ou si vous avez un problème de santé. Évitez de conduire ou d’utiliser de la machinerie après avoir pris de la mélatonine.

Idéal pour

  • Les adultes qui ont besoin d’aide pour assurer leur cycle normal de veille et de sommeil
  • Les voyageurs
  • Tous ceux qui ont besoin de rééquilibrer leur horaire du sommeil

Pure Rest – questions fréquemment posées

À quel moment devrais-je prendre Pure Rest?

Ne le prenez pas trop tôt dans la soirée parce que vous risquez de vous endormir! L’efficacité de Pure Rest sera optimale si vous le prenez environ une heure avant de vous coucher. Le comprimé à saveur d’orange se dissout dans la bouche sans eau.

Références

Circadian Rhythms. National Institutes of General Medical Sciences. [Internet] [accessed 30 May 2018] Available at https://www.nigms.nih.gov/education/pages/Factsheet_CircadianRhythms.aspx

Han KS, Kim L, Shim I. 2012. Stress and sleep disorder. Exp Neurobiol 21(4): 141-150.

Czeisler CA. 2013. Perspective: casting light on sleep deficiency. Nature 497(7450): S13.

Peuhkuri K, Sihvola N, Korpela R. 2012. Dietary factors and fluctuating levels of melatonin. Food Nutr Res 56: 10.3402/fnr.v56i0.17252.

Ramis MR, et al. 2015. Protective Effects of Melatonin and Mitochondria-targeted Antioxidants Against Oxidative Stress: A Review. Curr Med Chem 22(22): 2690-711.

Reiter RJ, Tan DX, Osuna C, Gitto E. 2000. Actions of melatonin in the reduction of oxidative stress. A review. J Biomed Sci 7(6): 444-58.

Vielma JR, et al. 2014. Effects of melatonin on oxidative stress, and resistance to bacterial, parasitic, and viral infections: a review. Acta Trop 137: 31-8.

Hosseinzadeh A, et al. 2016. Apoptosis signaling pathways in osteoarthritis and possible protective role of melatonin. J Pineal Res 61(4): 411-425.

Posadzki PP, et al. 2018. Melatonin and health: an umbrella review of health outcomes and biological mechanisms of action. BMC Med 16(1): 18.

Xie Z, et al. 2017. A review of sleep disorders and melatonin. Neurol Res 39(6): 559-565.

Amstrup AK, Sikjaer T, Mosekilde L, Rejnmark L. 2015. The effect of melatonin treatment on postural stability, muscle strength, and quality of life and sleep in postmenopausal women: a randomized controlled trial. Nutr J 14: 102.

Leger D, Laudon M, Zisapel N. 2004. Nocturnal 6-sulfatoxymelatonin excretion in insomnia and its relation to the response to melatonin replacement therapy. Am J Med 116(2): 91-5.

Buscemi N, et al. 2005. The efficacy and safety of exogenous melatonin for primary sleep disorders. A meta-analysis. J Gen Intern Med 20(12): 1151-8.

van Geijlswijk IM, Korzilius HP, Smits MG. 2010. The use of exogenous melatonin in delayed sleep phase disorder: a meta-analysis. Sleep 33(12): 1605-14.

Herxheimer A, Petrie KJ. 2002. Melatonin for the prevention and treatment of jet lag. Cochrane Database Syst Rev (2): CD001520.

Meerlo P, Sgoifo A, Suchecki D. 2008. Restricted and disrupted sleep: effects on autonomic function, neuroendocrine stress systems and stress responsivity. Sleep Med Rev 12(3): 197-210.

Trivedi MS, et al. 2015. Short-term sleep deprivation leads to decreased systemic redox metabolites and altered epigenetic status. PLoS One 12(7): e0181978.

Grander M, Hale L, Moore M, Patel N. 2010. Mortality Associated with Short Sleep Duration: The Evidence, The Possible Mechanisms, and The Future. Sleep Med Rev 14(3): 191-203.

  1. Sleep Disorders and Sleep Deprivation: An Unmet Public Health Problem. Institute of Medicine Committee on Sleep Medicine and Research [Internet] [accessed 30 May 2018] Available at https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK19961/

 

Bryant PA, Trinder J, Curtis N. Sick and tired: does sleep have a vital role in the immune system?. 2004. Nature Reviews Immunology 4:457-67.

Irwin M, McClintick J, Costlow C, Fortner M, White J, Gillin JC. Partial night sleep deprivation reduces natural killer and cellular immune responses in humans. 1996. FASEB 10:643-53.

Majde JA, Krueger JM. Links between the innate immune system and sleep. 2005. Journal of Allergy and Clinical Immunology 116(6):1188-98.

Opp MR. Sleeping to fuel the immune system: mammalian sleep and resistance to parasites. 2009. BMC Evol Bio 9:8.

Newman A, et al. 1997. Sleep Disturbance, Psychosocial Correlates, and Cardiovascular Disease in 5201 Older Adults: The Cardiovascular Health Study. Jour Am Ger Soc 45(1): 1-7. (ALSO MOOD)

Whitney C, et al. 1998. Correlates of Daytime Sleepiness in 4578 Elderly Persons: The Cardiovascular Health Study. Sleep 21(1): 27-36.

Gottlieb DJ, et all. 2006. Association of Usual Sleep Duration With Hypertension: The Sleep Heart Health Study. Sleep 29(8): 1009-1014.

Sabanayagam C, Shankar A. 2010. Sleep Duration and Cardiovascular Disease: Results from the National Health Interview Survey. Sleep 33(8): 1037-42.

Ge B, Guo X. 2015. Short and long sleep durations are both associated with increased risk of stroke: a meta-analysis of observational studies. Int J Stroke 10(2): 177-84.

Bidulescu A, et al. 2010. Interaction of sleep quality and psychosocial stress on obesity in African Americans: the Cardiovascular Health Epidemiology Study (CHES). BMC Public Health 10: 581.

Leger D, Bayon V, de Sanctis A. 2015. The role of sleep in the regulation of body weight. Mol Cell Endocrin 418 (Pt 2): 101-7.

Grandner M, Jackson N, Gerstner J, Knutson K. 2013. Dietary nutrients associated with short and long sleep duration. Data from a nationally representative sample. Appetite (64): 71-80.

Sun W, et al. 2015. Sleep duration associated with body mass index among Chinese adults. Sleep Med 16(5): 612-6.

Copinshi G. 2005. Metabolic and endocrine effects of sleep deprivation.

Ess Psycopharm 6(6): 341-7. {also MEMORY}

Gottlieb DJ, et al. 2005. Association of sleep time with diabetes mellitus and impaired glucose tolerance. Arch Intern Med 165(8): 863-7.

Reutrakul S, Van Cauter E. 2014. Interactions between sleep, circadian function, and glucose metabolism: implications for risk and severity of diabetes. Ann N Y Acad Sci 1311: 151-73.

Abel T, Havekes R, Saletin JM, Walker MP. 2013. Sleep, plasticity and memory from molecules to whole-brain networks. Curr Biol 23(17): R774-88.

Nakata A. 2011. Work hours, sleep sufficiency, and prevalence of depression among full-time employees: a community-based cross-sectional study. J Clin Psych 72(5): 605-14.

Watson, AM. 2017. Sleep and athletic performance. Curr Sports Med Rep 16(6): 413-418.

Halson S. 2014. Sleep in Elite Athletes and Nutritional Interventions to Enhance Sleep. Sports Med 44(Suppl 1): 13-23.

Oyetakin-White P, et al. 2014. Does poor sleep quality affect skin ageing? Clin Exp Derm 40(1): 17-22.

Desotelle JA, Wilking MJ, Ahmad N. 2012. The circadian control of skin and cutaneous photodamage. Photochem Photobiol 88(5): 1037-47.

Kavanaua JL. 1997. Origin and Evolution of Sleep: Roles of Vision and Endothermy. Brain Res Bull 42(4): 245-264.

Quant JR. 1992. The effect of sleep deprivation and sustained military operations on near visual performance. Aviat Space Environ Med 63(3): 172-6.

National Sleep Foundation. What Happens When You Sleep?

Mayo Clinic. Is melatonin a helpful sleep aid – and what should I know about melatonin side effects?

D’autres lectures intéressantes

L’aspect scientifique du sommeil : le sommeil et la santé

Il est important de bien dormir pour optimiser vos fonctions physiques et mentales, de manière à mener à bien toutes vos activités quotidiennes. Découvrez le lien entre sommeil et santé, ainsi que l’aspect scientifique du sommeil.

Lire Maintenant

Les rythmes circadiens : facteurs de votre santé

Les rythmes circadiens sont des processus biologiques fixes auxquels votre organisme est soumis chaque jour. Découvrez leurs effets sur votre santé.

Lire Maintenant

Tout sur les hormones : leur fonction dans le maintien de la santé

L’organisme contient une foule de types différents d’hormones qui vous aident à rester en santé. Apprenez-en davantage sur ces hormones fort utiles.

Lire Maintenant

*Ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Fédération américaine des aliments et drogues. Ce produit n’est destiné ni à diagnostiquer, ni à traiter, guérir ni empêcher les maladies.

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez? Veuillez lancer une nouvelle recherche ou poser une question ici